Koundara : une tornade fait d’importants dégâts matériels

La désolation est grande aujourd’hui dans la préfecture de Koundara, frappée par une tornade dans la nuit d’hier à aujourd’hui, lundi 15 juin 2020. Une forte pluie accompagnée d’un vent violent a détruit de nombreux bâtiments et causé plusieurs dégâts dans la commune urbaine ainsi que dans trois autres sous-préfectures, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

Dans la commune urbaine, le vent a décoiffé plusieurs maisons d’habitation, des écoles publiques et privées mais aussi de nombreuses boutiques situées au marché central de la ville de Koundara. D’autres bâtiments en chantier ont été démolis, les installations de la société Orange endommagées, le hangar de la nouvelle gare routière, dont les travaux ont été financés par l’ANAFIC, détruit et plusieurs arbres arrachés.

Madame Maïmouna Boiro, responsable du groupe scolaire privé Samba Diabou Boiro

Madame Maïmouna Boiro, responsable du groupe scolaire privé Samba Diabou Boiro, est l’une des victimes. « La tornade d’hier a complètement détruit notre école. Les deux bâtiments sont complètement décoiffés, les toits ont été emportés par le vent. Aujourd’hui, l’école est complètement détruite. Je lance un appel aux autorités de nous venir en aide pour réparer notre école avant la reprise des classes », a-t-elle lancé.

Mamadou Houdy Bah

Mamadou Houdy Bah, une autre victime qui réside au quartier Mosquée, dit avoir perdu tous les biens qui se trouvaient dans sa maison. « C’est vers 21 heures et quelques minutes qu’on a été réveillés par un grand vent, accompagné d’une forte pluie, qui a décoiffé notre maison. Les dégâts sont énormes : les matelas, les habits et tous les documents sont mouillés. Mais, nous remercions Dieu du fait personne n’est blessé ».

Saifoulaye Diallo

Pour l’heure, les autorités locales se contentent de déplorer les dégâts causés. Mais pour les dispositions à prendre face à cette situation, il faut attendre le retour du maire de la commune urbaine qui est en déplacement. « Comme vous l’avez constaté vous-même, les dégâts sont importants : des arbres sont arrachés, des concessions sont décoiffées, des murs de certains bâtiments sont tombés. Mais pour l’instant, rien n’est envisagé par la mairie pour venir au secours des victimes parce que le maire de la commune urbaine n’est pas là, il est en déplacement. Donc, on attend son retour pour prendre des dispositions », a annoncé Saïfoulaye Diallo, le chef du quartier Mosquée.

Selon nos informations, en plus de la commune urbaine, les dégâts sont également importants dans les trois autres localités touchées. Il s’agit des sous-préfectures de Sarébhoïdho, Termessé et Guingan.

De Koundara, Maadjou Bah pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS