Dr Ousmane Kaba, président du PADES

Le président du PADES ne semble pas enchanté par le décret du président Alpha Condé, ordonnant l’installation des conseils de quartiers et de districts élus il y a plus de deux ans. En effet, Dr Ousmane Kaba estime que la formule choisie pour désigner ces élus locaux (au prorata des résultats des élections communales du 4 février 2018) n’est pas très appropriée et qu’elle ne résout pas tous les problèmes.

Néanmoins, l’opposant trouve normal que la loi soit appliquée et regrette d’ailleurs que le chef de l’Etat ait attendu tout ce temps pour prendre cette décision. Il l’a dit au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com ce vendredi, 19 juin 2020.

« Je pense que c’est bien qu’on installe les conseils de quartiers et de districts, mais il (Alpha Condé) aurait dû faire ça tôt, ça c’est la première des choses. Deuxième chose, je ne pense pas que ça peut résoudre tous les problèmes. Moi, à l’Assemblée nationale, j’ai voté contre cette loi, parce que les gens du quartier doivent être représentés par leur propre vote et non par le vote de la commune. Mais ceci dit, lorsqu’une loi est votée, il faut l’appliquer. Même si je ne supporte pas la loi, je pense qu’il faut l’appliquer. Il (Alpha Condé) a trop tardé à le faire, ce n’est pas normal », a dit Dr Ousmane Kaba.

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin