Honorable Kaly Bah, vice-président du parti UFC

Le président de la République a instruit le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation d’installer les conseils de quartiers et de districts. Les réactions des acteurs politiques sont divergentes. Si à l’opposition on parle de non-événement, les partis proches de la mouvance présidentielle saluent la décision. Le vice-président de l’Union des Forces du Changement (UFC), Kaly Bah, interrogé par un reporter de Guineematin.com ce vendredi, 19 juin 2020, salue cette mesure présidentielle et espère que tout se passera dans les meilleures conditions.

Ce deuxième responsable du parti que dirige l’actuel ministre d’Etat en charge des Transports, Aboubacar Sylla, estime que l’installation de ces conseils de quartiers et de districts va décrisper l’atmosphère sociopolitique en Guinée. « Je pense que c’est une très bonne chose dans la mesure où cette installation pourrait décrisper l’atmosphère politique et apporter la paix. Parce que tout ce qui prône la paix et la quiétude dans la cité, nous sommes preneurs. Rien ne sert de créer la violence. Donc de ce point de vue,  l’UFC est très contente  et j’espère que les autres partis vont  accepter la  main tendue et aller vers le chemin de l’apaisement ».

Poursuivant son intervention, Kaly Bah a laissé entendre que la balle est maintenant dans le camp des partis politiques qui réclamaient cette installation. « Je pense que  mieux vaut tard que jamais. Nous nous acheminons maintenant vers les élections présidentielles. Ils ont réclamé l’installation des chefs de quartiers et les conseils de districts. Maintenant, ils ont le feu vert. La balle est maintenant dans le camp de ceux qui réclamaient cette installation. Je pense qu’il faut aller maintenant à l’installation de ces chefs de quartier et districts et ensuite aller affronter les élections présidentielles », lance-t-il.

A la question de savoir si des tensions ne sont pas à craindre lors de l’installation desdits conseils, le vice-président de l’UFC répond par la négative. « Il n’y aura pas de réactions violentes de la part de nos adversaires parce que moi, je l’ai dit toujours, ils vont prendre avant tout l’intérêt général de la Guinée qui est  l’intérêt de tous les guinéens… »

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620589527/654416922 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin