Comme annoncé précédemment, Elhadj Cheick Oumar Diallo est le nouveau ministre guinéen du travail et des lois sociales. Il a été nommé à la tête de ce département par le décret du19 juin 2020, réaménageant le gouvernement dirigé par Ibrahima Kassory Fofana. Au lendemain de sa nomination, ce cadre de l’UPR a accordé un entretien à Guineematin.com dans la journée d’hier, samedi 20 juin 2020. Il a exprimé sa joie mais aussi sa gratitude à l’endroit du président de la République et son Premier ministre.

Elhadj Cheick Oumar Diallo, ministre du travail et des lois sociales

« Je commencerai par exprimer ma gratitude au président de la République, le Pr Alpha Condé, qui m’a fait confiance en me nommant à cette haute fonction. Je prie Dieu de m’assister et de m’accompagner dans cette tâche à la grande satisfaction du peuple de Guinée et du chef de l’Etat. Je remercie très sincèrement le Premier ministre, chef du gouvernement, qui a bien voulu proposer mon nom parmi les membres du gouvernement.

Et pour terminer, je voudrais marquer de manière très significative tout ce que je ressens à l’endroit de mon leader, le président de l’UPR, Elhadj Ousmane Bah, et de tous les responsables et militants de ce parti. Je salue ici la mémoire de mes parents, je n’oublie pas ma famille, ma chère épouse et mes enfants, qui sont toujours restés à mes côtés pour me soutenir et partager mes sentiments. Je prie Dieu de m’aider à les honorer en accomplissant correctement ma mission », a imploré le nouveau ministre.

La nomination de Cheick Oumar Diallo à la tête du ministère du travail et des lois sociales a beaucoup de sens pour lui. Non seulement c’est la première fois que cet ancien conseiller à la Primature devient ministre mais aussi son père, Elhadj Abdoulaye Ghana Diallo, a occupé le même poste, en 1957, dans le gouvernement de Modibo Keïta, au Mali. « Les sages disent qu’il n’y a pas de hasard. Et moi, je me satisfais de cette coïncidence, si s’en est une… Je suis très heureux de voir que mes premiers pas dans le gouvernement coïncident exactement avec ceux de mon illustre papa », a dit cet ingénieur chimiste.

Le nouveau ministre du travail et des lois sociales est un pur produit de l’université guinéenne. Il a été pendant huit ans, conseiller à la Primature chargé du développement rural. Elhadj Cheick Oumar Diallo a occupé également plusieurs hautes fonctions au sein de l’administration, comme celles de directeur national de l’hydraulique (à l’époque directeur national des eaux) et de coordinateur national de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Il entend mettre à profit son expérience pour mériter la confiance placée en lui, à la grande satisfaction des populations guinéennes.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin