De nombreux fidèles musulmans de la ville de Labé ont pris d’assaut l’enceinte de la grande mosquée de Karamoko Alpha ce lundi, 22 juin 2020. Ils étaient tous là pour exprimer leur immense joie suite à la réouverture de la mosquée. Le premier imam et inspecteur régional des affaires religieuses, Elhadj Badrou Bah, a fait passer des messages de sensibilisation sur la conduite à tenir face à cette nouvelle donne, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La joie et le soulagement se lisaient sur les visages des fidèles musulmans de Labé, venus nombreux ce lundi pour assister à la réouverture de la mosquée centrale, fermée depuis plus de deux mois pour freiner la propagation du coronavirus. Une commission d’assainissement et d’organisation était à pied d’œuvre pour installer les tapis tout en tenant compte du respect de la distanciation d’un mètre entre les fidèles musulmans.

Elhadj Mouhamadou Badrou Bah, imam râtib de la grande mosquée de Labé et inspecteur de la ligue islamique régionale,

Elhadj Badrou Bah, inspecteur régional des affaires religieuses et premier imam de la grande mosquée de Labé

Interrogé sur cette reprise, le premier imam de Labé et inspecteur régional des affaires religieuses, Elhadj Mamadou Badrou Bah, a exprimé sa joie. « Nous sommes très contents ce matin par rapport à la réouverture de ces lieux de culte. Ce jour est comme une fête pour nous les fidèles musulmans. Aujourd’hui partout où vous partez à Labé, les gens sont contents. Nous remercions Dieu le Tout Puissant. En voyant les fidèles musulmans, on sent qu’ils ont pris l’engagement de respecter toutes les mesures pour que plus jamais des mosquées ne soient fermées. Et ces mesures sont connus de tous, notamment se laver les mains avant de rentrer, le port des bavettes, la distanciation entre les fidèles d’un mètre ».

Ensuite, le leader religieux est revenu sur les mesures prises pour faire face la nécessité de respecter les mesures barrières. « Ce matin, nous avons entamé une procédure liée à la réinstallation des tapis à l’intérieur de la mosquée, séparés chacun d’un mètre pour qu’à la prière de 14 heures, les fidèles trouvent ces nouvelles dispositions mises en places. Aux différents points d’entrée, nous avons implanté des kits de lavage des mains. Si c’est la prière de vendredi, nous demandons à tous les imams de faire des sermons très courts, au maximum 15 minutes. Et dès après la prière que chaque fidèles musulman rentre chez soi, sans rien attendre. Ce sont ces mesures qui doivent être respectées », a indiqué Elhadj Badou Bah.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin