Mauvaise desserte du courant à Kankan : EDG se justifie et invite à la patience

Souleymane Camara, Directeur EDG-Kankan

Des citoyens de Kankan ont exprimé leur colère contre le manque d’électricité dans la journée d’hier, lundi 23 juin 2020. Au lendemain de cette manifestation dans le fief du parti au pouvoir, le directeur de la Guinéenne d’Electricité (EDG) de Kankan, a apporté des précisions sur les difficultés qui entourent la desserte. Souleymane Camara évoque le travail minutieux qui doit entourer le montage des 10 groupes électrogènes offerts par le président, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La commune urbaine de Kankan était en ébullition dans la matinale du lundi. Des jeunes en colère contre la mauvaise desserte du courant électrique ont battu le pavé avant qu’ils ne se fassent disperser en douceur par les forces de l’ordre.

Souleymane Camara, directeur d’EDG Kankan, se dit surpris de la manifestation parce que selon lui, tout le monde est au courant que les travaux d’installation des nouveaux groupes ont entraîné des perturbations. « Les techniciens ont carrément dit que les travaux d’installations entraîneront des perturbations, que tous les citoyens devaient retenir cela. Mais, un beau matin comme ça, on entend qu’il y a des bruits dans la ville. On est surpris parce que pour nous, les gens sont informés de la situation », soutient-il.

Selon monsieur Camara, les travaux d’installation des nouveaux groupes électrogènes offerts à la ville par le président Alpha Condé ne peuvent pas se faire dans la précipitation, sinon le risque de dégâts est élevé. « Une fraction de dégâts de courant est un grand dégât. Donc, c’est pourquoi en travaillant sur le courant, il faut faire beaucoup attention. Si les techniciens sont en train de travailler, on ne peut que les encourager. Mais, si on met la pression sur eux, ils vont travailler d’une façon qui nous rattrapera un jour », prévient-il.

Pour finir, le directeur d’EDG Kankan demande aux citoyens de faire preuve de patience. « Le message que je peux adresser à la population, je dirai de garder patience. On sait que ça fait très mal de rester comme ça, sans courant. »

Pour rappel, le 31 décembre 2019, les autorités de Kankan avaient présenté 10 nouveaux groupes électrogènes que le Président Alpha Condé avait offerts à la ville. Récemment, 4 autres sont venus s’ajouter sans que la solution ne trouvée jusqu’à présent.

Dossier à suivre !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS