Covid-19 à Kankan : les barrages sanitaires érigés aux 5 points de sortie ont disparu

Les barrages sanitaires, installés dans les différentes sorties de la ville de Kankan en vue de détecter d’éventuels cas de coronavirus, ont disparu de la circulation depuis quelques jours. Au niveau des sorties pour les villes de Siguiri, Kérouané, Kouroussa, Mandiana et Kissidougou, il n’y a plus l’ombre d’aucun site de contrôle. Tel est le constat fait sur le terrain dans la journée d’hier, mardi 23 juin 2020, par le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Alors que la Guinée a franchi le cap des 5100 cas de coronavirus, on note un relâchement dans l’application des mesures barrières : port des bavettes et lavage des mains. A Kankan, c’est les barrages sanitaires installés aux cinq points de sortie de la ville qui ne sont plus visibles.

Notre périple a commencé sur la route principale de Kankan- Conakry. Là, les véhicules de transport en commun sortent et entre à tout moment, sans aucun respect des mesures barrières. Même constat à la sortie Kankan-Kissidougou où l’on ne constate aucun signe d’un barrage sanitaire. Les agents commis à cette tâche ne sont pas également présents.

Plus loin, notre constat se poursuit à la sortie de Kankan vers les préfectures de Mandiana et Kérouané en passant par celle de Siguiri. L’on constate également l’absence des barrages et agents sanitaires.

Selon nos informations, les barrages étaient bien visibles il y a dix jours, notamment à la sortie sur l’axe Kankan-Conakry. C’est ce qu’a laissé entendre Lancinet Touré, rencontré au quartier Missiran. « Avant les barrages sanitaires existaient ici sur la route de Mobil et le contrôle était de rigueur. Nous sommes restés dans ça. On a appris ensuite que les contrôleurs se sont disputés avec certains travailleurs d’une usine de la place. Depuis lors, ils ne viennent pas cela fait maintenant 10 jours », a-t-il expliqué.

Cette situation inquiète plus d’un à un moment où le Coronavirus ne cesse de gagner du terrain. C’est pourquoi, Lancinet Touré interpelle les autorités. « J’en appelle aux autorités de revenir sur ce contrôle dans les barrages sanitaires, par ce que cette affaire de pandémie ne concerne pas une seule personne, c’est pour tout le monde. Donc s’ils s’appliquent, ça y va dans l’intérêt de tout le pays… ».

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS