Manifs pour le courant à Conakry : des blessés et des arrestations devant le domicile de Kory Kondiano

Les habitants de Matoto Khabitaya sont sortis massivement très tôt ce mercredi, 24 juin 2020, pour manifester contre le manque d’électricité dans leur quartier. Mécontents de l’inaction de Claude Kory Kondiano, nouvellement promu Haut Représentant du chef de l’Etat, les manifestants se sont regroupés devant son domicile privé. Il s’en est suivi des accrochages entre eux et les agents déployés sur les lieux, entraînant des blessés et des arrestations, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est une ambiance électrique qui régnait à Matoto Khabitaya ce mercredi matin. Les habitants du quartier, éprouvés par le manque de courant électrique dans les foyers, sont sortis en grand nombre pour exprimer leur ras-le-bol.

Aboubacar Mory Condé, un leader des jeunes du quartier

Aboubacar Mory Condé, un des leaders de la jeunesse du quartier, n’a pas caché sa colère. « La population de Khabitaya et une partie de Sangoyah est en train d’exprimer un cri de cœur par rapport au courant électrique. Il fait environ un mois qu’on n’a pas de courant. Donc, c’est par rapport à ça que la population s’est levée pour venir voir l’ancien président de l’Assemblée nationale afin qu’il puisse intervenir. On a pensé qu’il est la personne la mieux indiquée pour aider ce quartier. Mais malheureusement, cela n’est jamais constaté depuis son arrivée à la tête de l’Assemblée nationale. Nous avons pensé que c’est lui le représentant du peuple, il devrait mieux faire pour le quartier. Ce matin, nous avons décidé de le rencontrer et le mouvement était pacifique pour un premier temps. Comme vous le savez en Guinée, c’est très difficile de tenir des mouvements pacifiques », a-t-il indiqué.

A cause de l’ampleur que prenait cette manifestation, Claude Kory Kondiano, Haut Représentant du chef de l’Etat, a rencontré les leaders des jeunes pour une négociation.

Augustin Sagno, porte-parole des jeunes manifestants

Selon Augustin Sagno, porte-parole des jeunes manifestants, monsieur Kondiano n’a rien pu faire pour eux ces derniers temps à ce sujet. « Nous étions en négociation avec le haut représentant du chef de l’Etat tout en cherchant une solution par rapport à cette manifestation. Si vous avez vu que toute cette population est sortie, c’est par ce que c’est le haut représentant qui est notre espoir, qui est une opportunité pour aider le quartier. Mais, il ne s’est pas levé à temps, sauf quand il y a eu cette manifestation. Nous demandons humblement à l’Etat, à travers EDG, qui est l’autorité compétente, de nous aider à avoir deux transformateurs avec l’appui du haut représentant du chef de l’État. Il est fébrile par rapport à cette situation. C’est pourquoi il y a eu cette manifestation devant son domicile ».

Suite à l’arrivée d’un renfort des agents de maintien d’ordre qui ont procédé à des interpellations, des échauffourées s’en sont suivies entre les protagonistes. Et, plusieurs personnes ont été blessées dans ces affrontements.

A suivre !

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS