GK, une fille de 16 ans, a été victime de viol dans la soirée du jeudi dernier, 25 juin 2020, à Kankan. L’acte s’est passé au secteur 4 du quartier Kankan Coura, dans la commune urbaine. Le violeur a été arrêté et mis à la disposition des services de sécurité, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

La victime, qui a accepté de se confier à notre rédaction, a expliqué que cette agression sexuelle a eu lieu à 21 heures, alors qu’elle rentrait à la maison après avoir effectué une commission de sa mère. « Lorsqu’on a fini de dîner à la maison, ma maman m’a demandé d’aller lui faire un transfert de crédits. En cours de route, j’ai rencontré un homme qui détenait une torche, il ne m’a rien dit à l’aller. Mais, c’est à mon retour qu’il m’a dit de m’arrêter et m’a demandé mon nom, je lui ai dit de quitter sur mon chemin et que j’étais pressée.

Ensuite, il m’a demandé si j’avais un téléphone, je lui ai dit non. Entre-temps, je cherchais à passer, mais il me barrait la route. D’un seul coup, il a pris ma main, je me suis adossée à un arbre et j’ai crié fort mais personne n’est venu à mon secours. Ensuite, il m’a tirée de force et m’a envoyée à côté du cimetière. Et comme je n’arrêtais pas de crier, il m’a dit que si je crie maintenant, il va me poignarder. C’est ainsi que je me suis tue et il a fait ce qu’il voulait faire », a relaté la jeune fille.

Et c’est pendant que le violeur passait à l’acte, qu’il a été surpris par l’arrivée des membres de la famille de la victime, qui étaient à la recherche de la fille. Ils ont mis main sur lui et l’ont conduit à la gendarmerie. En plus de la famille de la victime, le club des jeunes filles leaders de Kankan, présidé par Fanta Camara, suit ce dossier de très près.

« La fille a crié plusieurs fois, les voisins l’ont confirmé. Mais selon eux, ils ont cru que c’est un homme qui frappait la femme. Entre-temps, le grand frère de la fille est venu demander après elle à la maison, ils ont dit qu’elle est dans sa chambre. Mais, après vérification, ils ont compris qu’elle n’y était pas, ils se sont mis immédiatement à sa recherche. C’est ainsi qu’ils ont pris le jeune en action et ils ont emmené la fille à l’hôpital », souligne Fanta Camara.

Le jeune homme, accusé de ce viol, se trouve actuellement dans les locaux de la brigade de recherche de Kankan. Après l’enquête préliminaire, il sera déféré au parquet du tribunal de première instance de la ville qui va décider de la suite du dossier.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin