Sauf changement de dernière minute, l’école guinéenne va rouvrir partiellement ses portes demain, lundi 29 juin 2020. Les élèves en classe d’examen et les étudiants vont reprendre le chemin des classes, après trois mois de congé forcé dû à la crise sanitaire liée au coronavirus. Mais, à la veille de cette reprise, plusieurs établissements scolaires situés dans la commune de Ratoma (Conakry) ne sont pas dans un état propice au retour des élèves en classes. C’est le constat fait par un reporter de Guineematin.com dans la journée du samedi, 27 juin 2020.

Les élèves de l’école et du collège Sonfonia pourront-ils reprendre lundi comme prévu par les autorités du pays ? Rien n’augurait un tel scénario ce samedi 27 juin. Car, dans l’enceinte de ces deux établissements scolaires situés au même endroit, on se croirait en période de vacances. La cour est envahie de feuilles mortes, d’eau stagnante et de plusieurs autres saletés. Dans les salles de classe, les tables bancs et le sol sont recouverts de poussière. Quant aux directions des deux écoles, elles sont fermées et aucun responsable n’est sur place.

Le constat est le même au collège de Lambanyi. En plus de son état insalubre, cet autre établissement scolaire présente un autre visage préoccupant à la veille de la reprise annoncée des cours. En effet, plusieurs salles de classe sont sans tables bancs, alors que dans d’autres les sièges des élèves sont tout simplement superposés et beaucoup ne sont pas en bon état. Là également, aucun responsable n’était présent au passage de notre reporter.

Pourtant, après la décision de rouvrir partiellement les écoles, le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation avait annoncé que tous les établissements scolaires allaient être désinfectés et dotés de kits de lavage des mains et de thermo flash. Mais à l’allure où vont les choses, l’on se demande bien si ces mesures préventives contre le coronavirus seront respectées dans les écoles.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin