Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé samedi que New York a montré une baisse continue et constante des taux d’hospitalisation et de décès ces derniers jours. L’État n’a signalé que 13 nouveaux décès, les hospitalisations ont continué de chuter, « sur les 73 262 tests effectués vendredi dans l’État de New York, 0,96% seulement étaient positifs. Et il n y a eu que 908 hospitalisations dans tout l’État et moins d’un pour cent (1%) des tests COVID-19 de vendredi étaient positifs ». a rapporté le gouverneur.

Alors que New York aurait le taux d’infection le plus faible aux États-Unis, d’autres régions du pays de l’Oncle Sam connaissent un nombre alarmant de nouveaux cas de coronavirus.

La propagation a battu des records dans 12 États, alors que les plages de Miami ferment à nouveau et que des bars ferment leurs portes en Floride et au Texas.

L’État de Floride a atteint samedi un nouveau record de cas de coronavirus confirmés quotidiennement. Les autorités sanitaires de la Floride ont signalé plus de 9 500 nouveaux cas de COVID-19, dépassant le total de la veille de plus de 600 cas confirmés. Alors que les chiffres grimpent, les autorités se précipitent pour refermer les plages et décourager les rassemblements de bars.

Les experts disent que le vrai chiffre est sans aucun doute plus élevé. C’est à la fois en raison de tests incomplets et parce qu’il devient plus clair pour les scientifiques qu’un nombre important de personnes sont infectées par le virus mais ne se sentent pas malades ou ne présentent pas de symptômes.

Le ministère de la Santé a déclaré que 24 autres personnes étaient décédées par COVID-19, ce qui porte le nombre de morts à 3390 dans l’État.

Les hospitalisations pour COVID-19 progressent également dans tout l’État. Les nouvelles hospitalisations de cette semaine se situeraient entre 160 et 170 par jour.

Le comté de Miami-Dade avait annoncé vendredi soir qu’il fermerait ses plages du 3 au 7 juillet pour empêcher les grands rassemblements et la propagation du nouveau virus lors des célébrations du 4 juillet dans la zone la plus touchée de l’État.

À New York, les propriétaires d’animaux peuvent de nouveau voir leurs chiens courir dans le parc, tandis que les sports récréatifs reprendront également le 6 juillet pour la phase 3. « Bien que ce soit une bonne nouvelle, les New-Yorkais ne peuvent pas devenir complaisants – nous devons continuer à rester vigilants et intelligents dans la lutte contre COVID-19, portez un masque, respectez les mesures barrières « , a déclaré Cuomo.

Les centres commerciaux, les cinémas et les gymnases n’ont pas été autorisés à rouvrir. Vendredi, le New Jersey a signalé 36 nouveaux décès, portant à 13 000 le nombre total de vies perdues dans l’état. Et, 347 nouveaux cas positifs de COVID-19 ont été confirmés. Le total de cas contaminés est maintenant passé à 170 873 dans le New Jersey.

A New York City, le maire Bill de Blasio a déclaré que la ville était sur la bonne voie pour que la phase 3 commence le 6 juillet 2020.

Les restaurants rouvriront pour les repas en salle dans la phase 3 à 50% de leur capacité. Les services de soins personnels comme les salons de manucure, les massages, les spas, le bronzage, le tatouage et le perçage et l’épilation sont concernés. Quelque 50 000 travailleurs devraient retourner travailler dans la ville au cours de la phase 3.

A Long Island, le comté de Nassau examine les options avec les principales parties prenantes pour une « réouverture sûre des écoles en septembre », a déclaré la directrice Laura Curran. Elle a dit qu’en fin de compte, la décision d’ouvrir proviendrait de l’État, mais elle voulait que le comté soit préparé. Le nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus signalés dans le comté de Nassau est tombé aussi en dessous de 1%.

Laura Curran dit que les chiffres ont continué de baisser depuis que la réouverture a commencé il y a un mois. Elle a encouragé les gens à continuer de porter des masques et à pratiquer la distance sociale pour atténuer les risques de contamination du COVID-19.

Lors d’une conférence de presse du groupe de travail sur le coronavirus de la Maison Blanche, la première en 2 mois, le docteur Deborah L. Birx a déclaré que l’augmentation des taux dans le sud était une préoccupation importante. Le Dr Anthony Fauci a également plaidé auprès des Américains pour qu’ils continuent à pratiquer l’éloignement social et à suivre les autres directives pour leur sécurité et celle des autres.

Le vice-président Mike Pence a déclaré que lui et Dr Birx visiteront des points affectés la semaine prochaine. Il a noté que les cas de coronavirus augmentent rapidement chez les jeunes adultes dans un certain nombre d’États où les bars, les magasins et les restaurants ont rouvert, un changement de génération inquiétant qui non seulement les met en danger plus que ce que beaucoup pensent, mais pose un danger encore plus grand pour les personnes âgées.: « Nous avons ralenti la propagation, nous avons aplati la courbe, nous avons sauvé des vies », a-t-il ajouté.

De New York, Mamadou Diouma Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 1 646-591-2659

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin