La nouvelle a étonné plus d’un à Koumbia, commune rurale située dans la préfecture de Gaoual. Un jeune homme s’est donné la mort par pendaison dans la journée d’hier, dimanche 28 juin 2020. Il est rentré dans les toilettes de sa maison pour mettre fin à ses jours, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Mamadou Lamarana Diallo, âgé d’une vingtaine d’années est marié et père d’un enfant. Il vendait au marché hebdomadaire de Koumbia lorsque soudain, il décide de se rendre à la maison, située à quelques centaines de mètres de là. Il demande à un de ses amis de l’accompagner. Mais avant, il prend le soin d’acheter des ficelles qu’il empoche.

Lorsqu’il est arrivé à la maison, il a trouvé son épouse en train de préparer le repas. Il demande à son ami qui l’a accompagné de l’attendre dehors pour quelques minutes et rentre dans la maison. Mais près d’une heure après, il n’est pas ressorti. C’est ainsi que son ami demande à sa femme d’aller appeler son mari. La femme rentre dans la maison mais ne trouve pas Mamadou Lamarana dans la chambre.

Elle décide alors d’aller vérifier dans les toilettes où elle trouve son mari mort pendu à l’aide d’une corde. Ses cris ont alerté le voisinage et plusieurs citoyens se sont mobilisés pour venir constater les faits. Après le constat des autorités, la famille du défunt a été autorisée à procéder à son inhumation. Une enquête a été également ouverte pour essayer d’en savoir davantage sur la cause de ce suicide.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél: 628089846

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin