Conformément aux instructions données par les autorités du pays, les cours ont effectivement repris ce lundi, 29 juin 2020, au complexe scolaire Billy école, situé au quartier Aviation, dans la commune de Matoto (Conakry). Cette école privée n’a pas été affectée par la grève déclenchée par le syndicat national des enseignants du privé et qui a paralysé la reprise des cours dans beaucoup d’établissements scolaires privés du pays, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Elhadj Fodé Diabaté, fondateur du complexe scolaire Billy école

Ce lundi matin, l’heure était à la satisfaction chez le fondateur du complexe scolaire Billy école. Elhadj Fodé Diabaté se félicite de la situation qui prévaut dans son établissement en ce jour de rentrée scolaire. « Aujourd’hui, nous sommes satisfaits dans la mesure où les enfants ont répondu présent et tous les professeurs sont là pour donner des cours. Vous pouvez constater vous-même que la distanciation est respectée dans les salles de classe, et vous avez déjà constaté qu’il faut laver ses mains et se soumettre au contrôle de température mais aussi porter sa bavette pour rentrer dans l’établissement. Donc, nous avons respecté ce que le ministère de l’éducation a dit pour la reprise des cours », a dit se promoteur d’école privée.

Et si la reprise a été effective dans cette école, c’est parce que le fondateur a pris le soin de satisfaire ses enseignants pour les dissuader à suivre le mot d’ordre de grève lancé par le SYNEPGUI. « Vous savez, toutes les écoles ont leur manière de travailler avec les enseignants. Nous ne dirons pas que nous avons satisfait nos enseignants à 100%, mais quand même nous les avons managés de telle sorte qu’ils puissent comprendre que nous sommes ensemble, que nous travaillons ensemble. On a pu leur trouver quelque chose pour les accompagner pour l’ouverture des classes et ils sont satisfaits pour ça. Tous les professeurs sont là. Donc nous, nous n’avons pas observé d’absence d’enseignants pour le moment », s’est réjoui Elhadj Fodé Diabaté.

Vincent Hervé Haba, professeur d’économie au complexe Billy école

Du côté des enseignants, c’est également la satisfaction. Vincent Hervé Haba, professeur d’économie dans cette école, se dit content de reprendre les cours après trois mois repos forcé. « La fondation a pris des dispositions spéciales pour un peu garder les enseignants, donc ça ne peut être qu’un sentiment de satisfaction. Je suis satisfait également de constater que les mesures barrières, comme la distanciation, le lavage des mains et le port des bavettes, sont respectées dans notre école. Donc, les cours ont repris dans des bonnes conditions et nous allons certainement organiser aussi des cours de rattrapage dans les soirées pour pouvoir achever les programmes », a indiqué cet enseignant.

A noter que le complexe scolaire Billy école compte 84 candidats inscrits pour le BEPC et 170 candidats inscrits pour le baccalauréat, toutes options confondues.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin