Après plus de trois mois d’interruption à cause de la maladie du Covid-19, les cours ont repris ce lundi, 29 juin 2020, sur certaines parties de la Guinée, pour les candidats aux examens nationaux et les étudiants en fin de cycle. A l’Institut Supérieur des Sciences Agronomiques et Vétérinaires de Faranah, étudiants et enseignants ont répondu à l’appel des autorités pendant la matinée avec un respect scrupuleux des consignes, rapporte le correspondant de Gyuineematin.com basé dans la préfecture.

À l’ISAV de Faranah, toutes les mesures sanitaires ont été prises par les responsables pour une reprise réussie. Des kits sanitaires sont installés à la rentrée principale, mais aussi devant les salles de classe et les services. Le port des masques est rendu obligatoire alors que la distanciation physique est de mise.

Après avoir fait le tour de l’enceinte et les salles de classes, Pr Sara Baïlo Diallo, directeur général de l’Institut a donné ses impressions par rapport à cette réouverture. « Mes impressions sont très bonnes parce que d’abord, les enseignants sont entrain d’appliquer ce qu’on a arrêté. J’ai visité des classes avec mes adjoints, on a trouvé que la distanciation est respectée, les bavettes sont portées et nous avons vu les étudiants sont entrain de laver les mains. Le contrôle s’effectue effectivement par les professeurs ».

Pr Sarah Bailo Diallo, Directeur général de l’ISAV de Faranah

Par ailleurs, Pr Sara Baïlo invite les étudiants qui ne se sont présentés ce lundi de chercher à rejoindre les classes. « Les étudiants qui ne sont pas venus, je les invite à venir au plus tard après-demain, sinon ils perdent parce que nous avons programmé les cours jusqu’au 31 juillet. A partir du 5 août, c’est le dépôt des notes dans les départements. Donc, toutes les évaluations, on droit les finir avant le 5 août parce qu’il y a le temps de calcul, le temps de délibération et il faut afficher les résultats et il y’a les diplômes à donner. Donc, il faut obligatoirement que ces étudiants viennent dès maintenant. S’ils ne viennent pas, ils vont perdre et ils risquent de redoubler la classe… Je salue les étudiants qui sont là parce qu’il y a beaucoup d’étudiants qui n’étaient même pas partis. Tous ceux qui étaient en classe, ils ont respecté tout ce qu’on a dit sans discuter rien. Ils sont d’ailleurs les acteurs principaux pour respecter ces mesures barrières. Je suis très content pour ça. Ils ont toujours montré la discipline et cette fois ci encore ils l’ont concrétisé », a laissé entendre le DG de l’ISAV.

Kerfalla Bangoura, étudiant en 4ème année département Agroforesterie

Kerfala Bangoura, étudiant en 4ème année au Département Agroforesterie, se dit satisfait de cette reprise des cours. « C’est un sentiment de satisfaction qui m’anime aujourd’hui. Je remercie l’Etat d’avoir sauvé l’année, de nous avoir évités une année blanche. Nous, nous sommes sur le point de sortir cette année ; donc, on s’inquiétait beaucoup. Vouloir reprendre à l’année prochaine, ce n’était pas facile… Mes amis qui ne sont pas là, j’interpelle tous ceux-ci d’être présents. D’après ce que j’ai constaté ce matin, j’ai vu deux thermo-flash par classe, on était assis en classe en respectant les mesures de distanciation entre les étudiants, et il y a les kits sanitaires. Tu laves ta main, on te flashe avant de prendre la place pour suivre les cours », a expliqué l’étudiant.

Près de 1500 étudiants sont concernés par cette reprise des cours à l’ISAV de Faranah. Ils vont obtenir leurs diplômes de Licence au mois d’août, si tout ce passe comme prévu.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224620241513/660272707

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin