Abdoulaye N’koya Sylla, journaliste dans une radio privée de Kankan et correspondant local de Guineematin.com, a été blessé dans les émeutes qui ont secoué la ville de Kankan ce mardi, 30 juin 2020. Notre collègue a reçu des projectiles pendant qu’il couvrait ce mouvement de protestation.

Tôt ce mardi, de nombreux jeunes sont descendus à nouveau dans les rues de la ville de Kankan, bastion du parti au pouvoir, pour protester encore une fois contre le manque de courant dans la capitale de la Haute Guinée. Ils ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la route pour faire entendre leur colère. Comme beaucoup d’autres journalistes, Abdoulaye N’koya Sylla s’est rendu sur les lieux pour couvrir cet événement.

Mais pendant qu’il rentrait à sa rédaction, après avoir fini de faire son travail sur le terrain, la tension monte d’un cran entre les manifestants et les forces de l’ordre. Commencent alors des jets de pierre, qui ont provoqué une débandade sur les lieux. C’est dans ce contexte que deux cailloux ont atteint notre confrère à la tête et au niveau de l’avant-bras gauche. Blessé, le journaliste a été admis dans une clinique de la place où il a reçu des soins avant de rentrer.

La rédaction de Guineematin.com exprime son soutien et sa compassion à son dynamique correspondant dans le Nabaya.

La Rédaction

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin