« Nous voulons rassurer l’opinion locale et nationale que nous ne sommes ni de près ni de loin associés aux différentes manifestations contre le manque de courant à Kankan, même si cela fait partie de nos actions ». C’est en substance la réponse des partis politiques d’opposition représentés à Kankan, suite aux accusations portées contre eux par certains responsables locaux du parti au pouvoir, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

En effet, Taliby Dabo, membre influent de la coordination régionale du RPG à Kankan, est sorti dans certains médias de la place pour accuser les opposants d’avoir instrumentalisé les jeunes qui manifestent ces derniers temps dans la capitale de la Haute Guinée contre le manque du courant électrique. Réunis ce lundi, 29 juin 2020, au siège local du PADES, les partis politiques d’opposition ont répondu à ces accusations à travers une déclaration rendue publique par leur porte-parole, Mohamed Kaba.

« Face à la déclaration de Taliby Dabo, accusant l’opposition d’être l’instigateur des manifestations, l’opposition s’inscrit en faux. Taliby Dabo est un danger pour le développement de Kankan. Il devrait s’occuper de ce qui se passe dans son parti et du développement de Kankan. L’opposition a d’autres activités à mener pour la nation. Vous savez que le chinois est mort, est-ce la faute à l’opposition ? Le projet de construction du barrage hydroélectrique à Kogbèdou n’a pas été réalisé, est ce que c’est la faute de l’opposition ? Nous voulons rassurer l’opinion locale et nationale que nous ne sommes ni de près ni de loin associés aux différentes manifestations contre le manque de courant à Kankan, même si cela fait partie de nos actions », a déclaré le porte-parole des opposants.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin