Les jeunes manifestants contre le manque de courant à Kankan continuent de régner en maîtres et sèment la panique dans la commune urbaine. Après avoir repoussé les forces de sécurité, ils sont venus s’en prendre au Groupe Dabo Médias par des jets de pierres. Aucun blessé n’a été enregistré mais plusieurs vitres ont été brisées, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les violentes manifestations contre le manque de courant électrique à Kankan se sont poursuivies ce mardi. Après avoir réussi à repousser les agents des forces de l’ordre, les protestataires n’ont pas trouvé mieux que de s’attaquer au groupe Dabo Médias. Les vitres ont été brisées au grand dam des employés.

Balla Moussa Kourouma, directeur général de Dabo Médias

Les manifestants reprocheraient à Taliby Dabo, PDG de ce groupe de médias, de les avoir menacés sur les ondes. Selon Balla Moussa Kourouma, directeur général de Dabo Médias, un premier groupe de jeunes a été repoussé par les gardiens. « Quelqu’un m’a appelé pour me dire que les jeunes veulent venir nous attaquer. Directement, j’ai appelé la gendarmerie pour venir sécuriser les lieux. Mais très malheureusement, ils ne sont pas venus et les jeunes ont été repoussés par les gardiens des banques d’à côté. Après, ils sont revenus en grand nombre pour jeter des pierres et casser les vitres de l’arrière du bâtiment qui fait face à la route. Heureusement, il n’y a pas eu de blessés, mais les dégâts matériels sont importants », a-t-il fait savoir.

Cette attaque n’est pas anodine d’autant plus qu’hier lundi, 29 juin 2020, le PDG de ce groupe de médias, Taliby Dabo, invité dans une émission, aurait menacé de faire sortir des contre-manifestants, pour barrer la route aux protestataires. C’est ce qui aurait irrité les jeunes.

C’est la deuxième fois en l’espace de 3 mois que nos confrères du groupe Dabo Médias sont victimes d’attaque de la part de jeunes manifestants à cause des prises de positions de son patron.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin