La grogne contre le manque du courant électrique a repris dans la matinée de ce mardi, 30 juin 2020, dans la commune urbaine de Kankan. C’est au rond-point Komarala Loisir que les manifestants ont érigé des barricades et brûlé des pneus sur la chaussée, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les manifestants sont redescendus dans les rues de ville de Kankan pour exprimer leur mécontentement face à la mauvaise desserte en courant électrique. Au rond-point de Komarala, les forces de l’ordre ont eu un échange musclé avec les manifestants. Des tirs de sommation ont été entendus, obligeant tout le monde à s’enfuir.

Débordé dans un premier temps, les forces de l’ordre ont fait recours à un renfort pour parvenir à chasser les manifestants, très nombreux sur le terrain. Il y a eu des interpellations.

Les jeunes dénoncent le manque de courant. Ils exigent la construction d’un barrage hydroélectrique pour en finir avec la pénurie.

Nous y reviendrons.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin