Les populations de la région de Kindia, deuxième foyer de coronavirus après Conakry, ont bénéficié de 25 000 masques de protection dans le cadre de la prévention de la maladie. Le Programme d’appui à l’Intégration Socio-économique des jeunes (INTEGRA) est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par ENABEL (PNUD, UNCDF), ITC et la GIZ.

La remise de cet important lot de masques a eu lieu le samedi dernier, 27 juin 2020, à Kindia rapporte Guineematin.com basé à travers ses correspondants basés dans la préfecture.

Cette démarche exécutée par la GIZ s’inscrit dans la dynamique de la lutte contre le Covid-19 en Guinée qui a franchi le cap des 5000 cas positifs. Il s’agit de 25 000 bavettes, dont 3 500 pour la préfecture de Coyah, 2 250 pour Forécariah, 3 500 pour Dubréka, 2 250 pour Télimélé, 8 000 pour Kindia, entre-autres.

C’est la salle de réunion de l’école de la santé de Kindia qui a servi de cadre à la remise de cet important don. La cérémonie a été présidée par le directeur de cabinet du gouvernorat de Kindia, Daman Traoré, en présence des autorités à tous les niveaux.

Dr Abdoulaye Barry, Chef de la Section planification, formation et recherche à la Direction régionale de la Santé de Kindia

Dr Abdoulaye Barry, Chef de la Section planification, formation et recherche à la Direction Régionale de la Santé de Kindia, a rappelé que ce geste s’inscrit dans le cadre de la riposte contre le virus. « Kindia vient de bénéficier des bavettes pour la riposte. Ces masques sont à porter, il ne faut pas les laisser à la maison ou les mettre en poche, il faut en faire bon usage parce que c’est l’une mesures pour lutter contre la propagation de la maladie », a conseillé Dr Abdoulaye Barry.

Amadou Sadio Diallo, préfet de Télimélé

Amadou Sadio Diallo, le préfet de Télimélé, a promis que les bavettes offertes arriveront aux véritables destinataires. « Au nom de mes collègues préfets de la région de Kindia, nous remercions nos partenaires qui ne cessent de nous accompagner dans la lutte contre la propagation de la COVID19. Nous disons merci aux donateurs. Nous souhaitons prompt rétablissement à ceux qui sont malades du coronavirus. Que Dieu reçoit dans son paradis ceux qui sont morts des suites de cette pandémie. Il faut que les gens aient confiance en l’existence de cette maladie. Donc, il faut lutter contre cette maladie sinon c’est elle qui va lutter contre toi. Nous remercions le président Alpha Condé et son gouvernement. Depuis la déclaration de cette maladie, nous voyons le président de la République à la télévision de façon pratique ; même la façon de se laver les mains, il l’a montré à sa population. Ce que moi je vous promets, de la manière dont on a l’habitude de faire, nous allons repartir ces masques de protection à nos différentes populations. On va suivre son utilisation parce que c’est là-bas où il y a des problèmes », a dit monsieur Diallo.

Les masques en question ont été fabriqués les élèves des écoles professionnelles. Ce qui réjoui un des responsables de ces écoles. C’est le cas de Lansana Béavogui, conseiller juridique au ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi.

Lansana Béavogui, conseiller juridique au ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle

« L’objectif, c’est de participer à notre niveau au plan de riposte contre la COVID-19. Comme vous le savez, c’est une pandémie qui touche tous les secteurs et particulièrement le secteur de l’éducation. Donc, c’est une façon pour nous le département de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, qui est un département transversal, de participer avec nos maîtres tailleurs à la confection de masques pour que cette pandémie soit endiguée dans notre pays. Cette activité intéresse les régions de Mamou, Labé et Faranah même si la cérémonie a eu lieu dans la région de Kindia. Au total, c’est 85 000 masques qui ont été confectionnés pour les populations de ces localités, pour nos structures d’enseignement afin que nos apprenants, les enseignants, le personnel d’encadrement soient dotés des masques pour la réouverture des classes prochaine ».

Aujourd’hui, la préfecture de Kindia enregistre 141 cas, dont 7 décès communautaires, 114 guéris avec 133 contacts à suivre. Mais, les gestes barrière sont tout de même foulés au sol malgré les nombreuses mises en garde.

De Kindia, Mohamed M’Bemba Condé Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin