image d’archive

Les ponts reliant les sous-préfectures de Mandiana à la commune urbaine continuent de céder depuis le début de la saison pluvieuse. Après le pont reliant la commune urbaine aux sous-préfectures de Kondianakoro, Balandougouba, Fralako et Morodou et celui reliant la ville de Mandiana aux sous-préfectures de Fralako, Koundjan, Kiniéran et Daillakoro, c’est un pont de fabrication locale qui a cédé ce mercredi, 1er juin 2020, sous le poids de la pluie, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mandiana.

C’est entre les districts Limbana (dans la sous-préfecture de Morodou) et de Mangana (sous-préfecture de Kiniéran) qu’un pont fabriqué à l’aide des planches (après la coupure d’un pont au même endroit, il y a deux semaines) a cédé après la forte pluie qui s’est abattue dans la matinée de ce mercredi, 1er juillet 2020.

Selon Yaya Diakité, le maire de la commune rurale de Morodou, les citoyens de ces localités sont obligés de rester sur place jusqu’à nouvel ordre. « Nous avons été informés de la tombée de ce pont depuis des semaines. Mais, pour sauver le trafic routier entre ces sous-préfectures, nous avons demandé aux chauffeurs de mettre des planches. Ces planches aussi ont cédé ce mercredi. Donc, pour l’instant, les citoyens sont obligés de rester sur place en cette période agricole », a indiqué le maire de Morodou.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 625 81 03 26

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin