La pluie a causé la mort d’un enfant hier, mercredi 1er juillet 2020, à Faranah. Karifa Keïta, 3 ans, a été emporté par les eaux de ruissellement. Son corps n’a été retrouvé que ce jeudi matin dans une rivière, a appris Guineematin.com à travers son correspondant dans la ville.

Le drame est survenu dans la soirée du mercredi, au quartier Marché 2, dans la commune urbaine de Faranah. Selon le père de la victime, c’est lorsqu’il a cessé de pleuvoir que ses enfants ont décidé de quitter chez leur grand-mère pour rentrer à la maison. Mais, en cours de route, le plus petit a été emporté par un courant d’eau.

Sory Keita, père de la victime

« Quand sa maman a fini de préparer le riz le soir, elle a donné un plat à la grande sœur de la victime pour envoyer à sa belle-mère. C’est ainsi que Karifa a pleuré pour dire qu’il va partir avec les autres enfants qui envoyaient le repas chez leur grand-mère. Finalement, il est parti avec eux. Au retour, les autres enfants ont pu traverser le fossé qui était sur la route et par où passait une forte quantité d’eau. Mais, Karifa, lui, a été emporté par le courant d’eau », témoigne Sory Keïta.

Juste après la noyade de l’enfant, à 20 heures, les jeunes du quartier se sont mobilisés pour le rechercher. Mais, ce n’est que ce jeudi matin, à 7 heures, qu’ils ont retrouvé son corps dans une rivière située loin de l’endroit où il a été terrassé par le courant d’eau. Tout en regrettant cette situation, le chef du quartier Marché 2, Djanko Sayon Oularé, a salué la bravoure des jeunes de la localité.

Djanko Sayon Oulaté, chef du quartier Marché 2

« On rend grâce à Dieu et on remercie les jeunes du quartier Marché 2. Depuis qu’ils ont appris que cet enfant est emporté par le courant d’eau, ils ont rapidement commencé les recherches. Et grâce aux multiples efforts qu’ils ont fournis, ils ont pu retrouver le corps de la victime ce matin. Nous saluons l’acte salutaire qu’ils viennent de faire », a déclaré l’autorité locale.

C’est le deuxième enfant tué par la pluie cette année dans la commune urbaine de Faranah. Avant lui, un jeune homme de 11 ans a trouvé la mort suite à une tornade qui a frappé la ville dans la soirée du jeudi, 18 juin 2020, au quartier Tonkolonko 2. Plusieurs bâtiments et des cas avaient également été endommagés et des arbres arrachés.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tel : 00224620241513/660272707

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin