Honorable Mamadou Baadiko Bah, président du parti UFD

A l’occasion de la session plénière de l’Assemblée Nationale, tenue ce vendredi 3 juillet 2020, six (6) textes de lois ont été votés par les députés. Parmi ces textes, figure le projet de loi organique portant composition, organisation, et fonctionnement de la Haute Autorité de la Communication (HAC). Ce projet a été adopté à une majorité écrasante des députés. Toutefois, le député Mamadou Bah Baadiko a opté pour l’abstention compte-tenu de certains facteurs, rapporte un des reporters de Guieematin.com qui a suivi la séance.

Parmi les 91 députés présents à cette plénière, c’est seulement l’honorable Mamadou Baadiko Bah qui s’est abstenu de donner sa voix. A la fin de la session, le président du parti Union des Forces Démocratiques (UFD) a donné les raisons de son abstention.

 

« Malgré l’augmentation du nombre de sièges, je ne suis pas du tout rassuré sur le caractère objectif, indépendant de cette institution pour assurer la liberté de la presse et la liberté d’opinion qui est menacée dans le pays par toutes sortes de phénomènes que nous connaissons. C’est cette raison, pour laquelle les professionnels des médias avec lesquels nous sommes en rapport nous ont fait des demandes, nous sommes intervenus. Malheureusement, nos demandes n’ont pas été prises en compte dans les discussions en commission. Donc, je ne pouvais pas faire mieux que m’abstenir malgré la petite avancée d’augmentation de deux sièges de la HAC par rapport aux 11 qui étaient prévus », a expliqué le député.

Saïdou Hady Diallo et Abdallah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin