Le ministre d’Etat en charge des sports, de la culture et du patrimoine historique a visité ce jeudi, 2 juillet 2020, le plateau de tournage d’un film long-métrage situé à Foula Madina, dans la commune de Ratoma (Conakry). Sanoussy Bantama Sow est allé féliciter cette équipe de cinéastes et exprimer la volonté de son département à accompagner le secteur du cinéma, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est en compagnie de plusieurs cadres de son département que le ministre en charge de la culture a rendu visite à ce groupe de cinéastes : la réalisatrice et les acteurs du film en tournage intitulé « vivre pour t’aimer ». Un long-métrage qui retrace l’histoire d’homme qui est atteint du cancer, qui a perdu l’usage de ses jambes après un accident. Une œuvre vivement saluée par la directrice générale de l’office guinéen du cinéma, de la vidéo et la de photographie. Mariama Camara en a profité pour solliciter l’appui des autorités pour faciliter le rayonnement du cinéma guinéen.

Mariama Camara, directrice nationale de l’office du tourisme

« Je ne peux pas vous dire combien de fois je suis heureuse que les plateaux reprennent en Guinée parce ça faisait belle lurette qu’on ne faisait plus les plateaux pour des raisons de financement. Ce n’est pas parce qu’il n’y pas des personnes engagées et compétentes, il y a beaucoup de générations sorties de l’ISAG qui ont besoin de travailler. Il faut mettre un petit fonds à la disposition de ces jeunes-là pour les booster. On ne demande pas des milliards, on veut tout simplement que ces jeunes soient boostés, accompagnés… Il faut les accompagner pour le rayonnement du cinéma guinéen », a-t-elle lancé.

De son côté, le ministre d’Etat, ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique a exprimé sa satisfaction par rapport au travail que ces cinéastes sont en train de faire. Sanoussy Bantama Sow promet que son département va accompagner ce secteur qui peut créer beaucoup d’emplois pour les jeunes.

Sanoussy Bantama Sow, ministre de la Culture

« Ma présence parmi vous ici aujourd’hui est une façon de dire que nous sommes décidés à aider le cinéma guinéen. Il y a plus d’une année, nous sommes en discussion avec les partenaires au développement pour aider le côté culture. Si vous vous référez un peu à Nollywood, Nollywood crée plus d’un million d’emplois par an. En Guinée, il y a beaucoup de jeunes qui sont sortis de beaucoup d’universités et qui n’ont pas d’emploi. Je me suis dit qu’en mettant les moyens qu’il faut dans la culture, surtout dans le cinéma, nous pouvons régler un grand problème qui assaille l’Etat. Donc, c’est pour cette raison que vous constatez ma présence et la présence presque de tout mon cabinet ici. Ça veut dire que nous serons à vos côtés pour vous aider parce que vous êtes en train de vendre l’image de notre pays », a rassuré le ministre.

« Pour vous encourager, je vais personnellement, pas le ministère, vous donner 10 millions de francs guinéens pour vous dire que je suis avec vous. A la productrice, je vais donner 30 millions de francs guinéens pour la soutenir. Ça c’est à titre personnel. Après la Covid-19, quand nous allons élaborer de nouveau le programme annuel du ministère en charge de la culture, nous ferons tout pour que le cinéma guinéen trouve une place de choix dans les activités du ministère », a ajouté Bantama Sow.

Fatoumata Kandé, productrice, réalisatrice et actrice du film vivre pour t’aimer

Fatoumata Kandé, la réalisatrice du film « Vivre pour t’aimer » s’est fortement réjouie de cette visite du ministre en charge de la culture et des promesses qu’il a tenues à l’endroit des cinéastes de Guinée. « Tout d’abord, je tiens à remercier son excellence monsieur le ministre d’Etat de la culture, des sports et du patrimoine historique, qui vient de démontrer qu’il n’est pas seulement le ministre des sports.

Sa présence prouve qu’il soutient le cinéma et que le ministère tout entier est avec nous. C’est quelque chose de très important pour nous. C’est pourquoi je ne sais pas combien de fois je peux lui exprimer ma gratitude. Je suis très contente et je remercie tout un chacun pour cette considération que vous portez au cinéma guinéen auquel mon équipe et moi cherchons à donner une autre image que celle que nous connaissons », a-t-elle déclaré.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél:622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin