Honorable Abdoulaye Kourouma, président du parti RRD

Les réactions se multiplient au sein de la classe politique guinéenne suite au récent appel du FNDC, qui a invité les Guinéens à une manifestation de rue le 20 juillet 2020, pour exiger le départ du président Alpha Condé. Alors que la mouvance présidentielle et certains petits partis d’opposition non membres du Front National pour la Défense de la Constitution dénoncent cette sortie, Abdoulaye Kourouma, lui, ne s’y oppose pas. Le président du parti RRD et député à l’Assemblée nationale, rappelle que la manifestation est un droit constitutionnel et indique qu’il ne peut nullement s’opposer à son exercice.

Il l’a dit au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guineematin.com, ce samedi 4 juillet 2020.

« La liberté d’expression, je l’accorde à tout le monde. La manifestation est un droit constitutionnel, ça aussi c’est leur droit. Maintenant, les sujets sur lesquels ils veulent manifester, ils veulent marcher, c’est à eux de trouver les militants, les sympathisants de leurs partis ou de leur cause de manifestation pour les accompagner. Vraiment, je ne suis pas contre des manifestations qui sont consacrées par la constitution. Si quelqu’un veut exercer son droit constitutionnel, c’est son plein droit. Donc, je pense que pour une fois, il faut que nous soyons sérieux avec nous-mêmes. C’est la constitution qui autorise les manifestations, ça veut dire que c’est un droit constitutionnel. Je suis trop petit pour m’opposer à quelqu’un qui veut exercer son droit constitutionnel », a dit l’opposant.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin