Un incendie s’est produit ce lundi, 6 juillet 2020, au quartier Sonfonia Rails, dans la commune de Ratoma. Le feu s’est déclaré dans une maison d’habitation située dans la concession d’un colonel de l’armée guinéenne. Il n’y a pas eu de dégât humain, mais le contenu de trois chambres est parti en fumée, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

C’est un bâtiment annexe qui a été touché par cet incendie. Le feu s’est déclaré dans une chambre avant de se propager pour toucher deux autres chambres, toutes fermées. Selon Florent Dramou, témoin de la scène, les dégâts matériels sont importants. « Ce matin, vers 9 heures, nous étions ici avec les enfants de celle dont la maison a pris feu, on était en train de réviser. Soudain, nous avons constaté la fumée qui montait mais nous pensions qu’elle provenait de la cour de nos voisins qui seraient en train de brûler des déchets.

C’est peu de temps après, que quelqu’un de la famille nous a dit de venir regarder parce qu’il semble que c’est la maison d’Henriette qui a pris feu. Quand nous sommes venus, on a trouvé que le feu avait déjà pris la porte. Ce qui veut dire que tout ce qui était dans la maison était brûlé. Rien n’a été sorti. L’intérieur de la chambre était tout noir, on ne pouvait rien sauver », a-t-il expliqué.

Dramou Florent, Fils adoptif du Colonel Eugene Loua

Les habitants de la concession et leurs voisins ont accouru pour faire face au feu, qu’ils ont réussi finalement à maîtriser. « On est partis chercher du sable et de l’eau et on a pu éteindre le feu avec l’aide de nos voisins qui étaient venus au secours. En tout, c’est 3 chambres qui ont pris feu dans le même bâtiment. Si les voisins n’étaient pas là, ça allait être très grave. Parce que c’est grâce à leur aide qu’on a pu limiter les dégâts », ajoute Florent Dramou.

Notre interlocuteur estime que c’est un court-circuit qui est à l’origine de cet incendie. « On peut dire que la cause de cet incendie, c’est le courant électrique. Parce que le courant faisait des va-et-vient lorsque l’incendie s’est produit. J’attire l’attention de l’EDG par rapport à cette situation, parce que ce n’est pas la première fois que le courant fait des dégâts dans ce quartier. Le courant a causé beaucoup d’incendies ici. Et souvent, notre transformateur pète », a-t-il confié.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél.: +224 622 07 93 59 § 666 87 73 97

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin