image d’archive

Le syndicat des conducteurs de taxi-motos a organisé une journée de deuil hier, mercredi 08 juillet 2020, à Dinguiraye. Cette initiative visait à marquer les esprits et à mobiliser les syndiqués aux funérailles de leurs trois collègues qui ont passé l’arme à gauche. Selon des informations confiées à Guineematin.com, les 3 défunts ont perdu la vie dans des conditions totalement différentes.

Parlant de cette décision, monsieur Souleymane Diallo, le premier responsable du syndicat des taxi-motards, a d’abord exprimé son émotion suite à la perte de 3 compagnons, avant de présenter ses condoléances à leurs familles respectives, aux conducteurs des taxi-motos, ainsi qu’à leur clientèle.

Interrogé sur l’origine de ces décès, monsieur Diallo a indiqué que le premier à rendre l’âme, le mardi, Oumar Sow, a subi un accident de la circulation avec un autre conducteur de moto, qui avait une panne et qui roulait très lentement. Malheureusement, les deux n’ont pas survécu à cet accident.

Pour les deux autres décédés hier, mercredi, Sidi Sow était gravement malade depuis un moment et Thierno Diallo, lui, avait sorti sa moto et s’apprêtait à aller faire son travail habituel lorsqu’il a subi une crise. Malheureusement, c’est cette crise qui l’a emporté ce même mercredi…

Guineematin.com présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et aux collègues des victimes.

Mamady Konoma Keita pour Guineematin.com

Tél. : 625810326

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin