Mamoudou Kaba, porte parole des jeunes du Mouvement pour l’Électrification de la Haute Guinée

Depuis quelques jours, le torchon brûle entre les jeunes de Kankan et le Sotikèmo, le patriarche de la ville. Elhadj M’Bemba Madifing Kaba a rougi de colère après que son autorité ait été bravée par les jeunes qui ont manifesté pour une meilleure desserte en électricité en Haute Guinée. Alors que le patriarche parle d’humiliation, les jeunes dénoncent une manière d’anéantir leur revendication. L’annonce en a été faite dans la soirée d’hier, jeudi 09 juillet 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Réunis au siège du Mouvement pour l’Électrification de la Haute Guinée, au quartier Timbo, les jeunes ont réagi sur la dernière sortie du patriarche de Kankan, qui a menacé de maudire ceux qui braveront son autorité.
Pour Mamoudou Kaba, porte-parole dudit mouvement, cette sortie de l’autorité morale vise à anéantir leur mouvement.

« Nous constatons cette sortie de la notabilité comme une manière d’anéantir notre mouvement. Nous allons encore ressortir, ce n’est pas pour manquer du respect au patriarche, mais nous sortons pour réclamer notre droit, chose qui est normale. Nous sommes ses enfants et ses petits fils. Si il veut nous maudire, qu’il le fasse ; mais, on ne va jamais lâcher. On ne va jamais lui manquer de respect ; mais, nous réclamons notre droit », a fait savoir Mamoudou Kaba.

Bakary Condé, alias Béky Love, du groupe de rap Puissance Manden

Pour sa part, Bakary Condé, alias Béky Love, du mythique groupe de rap Puissance Manden, une des figures de proue de la contestation sociale, demande pardon au Sotikèmo. Mais, il rappelle que la manifestation des jeunes pour obtenir de l’électricité est à l’avantage de tout le monde. « Le Sotikèmo est notre grand père, nous nous excusons très fort de tout ce qu’on a eu à faire comme erreur. Nous lui présentons nos excuses ; mais, que la notabilité sache que c’est une lutte commune qui va à l’avantage de toute la population de Kankan et celle de la Haute Guinée », a-t-il laissé entendre.

La réunion de ce jeudi soir a connu la présence de plusieurs jeunes venus de différents quartiers de la commune urbaine. La date de la prochaine manifestation sera fixée le dimanche, 12 juillet 2020, au cours d’une réunion.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin