L’information a été donnée par nos confrères de Jeune Afrique. Selon l’hebdomadaire, le RPG Arc-en-ciel tiendra sa convention nationale le 5 août 2020, à Conakry, pour désigner son candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre. Et vraisemblablement, le choix devrait porter sur le président Alpha Condé. Le chef de l’Etat guinéen va ainsi briguer un troisième mandat après avoir réussi à changer la constitution du pays pour se donner cette possibilité.

Jeune Afrique précise que les délégués régionaux qui vont désigner le candidat du parti au pouvoir à l’élection présidentielle, seront eux-mêmes élus dans la deuxième quinzaine de ce mois de juillet.

Récemment, la CEDEAO, l’union africaine et les Nations Unies ont tenté de mener une médiation entre les acteurs politiques en vue d’aller à une présidentielle inclusive. Mais les négociations patinent encore.

L’opposition exige la dissolution de l’Assemblée nationale qu’elle ne reconnait pas et l’annulation du référendum qui a permis de changer la constitution de 2010. Mais le pouvoir a rejeté catégoriquement ces exigences, qu’il trouve non négociables.

Face à ce statu quo, le FNDC, plateforme qui regroupe l’opposition politique et une partie de la société civile guinéenne, a appelé à une manifestation le 20 juillet prochain pour exiger le départ du président Alpha Condé.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin