Tristesse et désolation, ce sont les sentiments qui animent aujourd’hui plusieurs habitants du quartier Tobolon, dans la commune urbaine de Dubréka. Des inondations survenues dans la nuit vendredi à ce samedi, 11 juillet 2020, ont causé d’importants dégâts matériels dans cette localité, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Ousmane Bah, une des victimes de cette inondation

Ousmane Bah est l’un des sinistrés. C’est tard la nuit que les eaux de ruissellement ont envahi sa maison. Une partie du mur s’est écroulée et la maison a été inondée. « C’est aux environs de minuit qu’il a commencé à pleuvoir ici. Et après la forte pluie qui s’est abattue, l’eau a envahi les maisons des gens, faisant plusieurs dégâts. Chez moi ici, c’est le mur qui est tombé sous l’effet de l’eau. Et beaucoup d’autres personnes ont enregistré des dégâts », témoigne cette victime.

Abdoul Karim Barry, habitant du quartier Tobolon

Selon Abdoul Karim Barry, un habitant de Tobolon, où le sinistre s’est produit, ce sont 12 familles qui ont été victimes de ces inondations. Des familles qui ont subi d’importantes pertes, dont des murs écroulés et de nombreux biens se trouvant dans les maisons endommagés.

Selon monsieur Barry, cette situation n’est pas une première dans cette localité. Et elle serait la conséquence directe des constructions anarchiques. « Actuellement, l’eau nous fatigue énormément à Tobolon : il y a 8 maisons qui ont été endommagées tandis que d’autres sont complètement inondées. Le problème est qu’il n’y a pas de passage pour l’eau. Et je pense que cela est dû aux constructions anarchiques. Nous demandons au gouvernement de nous aider urgemment à avoir un caniveau qui va permettre le passage de l’eau. Parce que nous sommes pratiquement au début des grandes pluies. Si le mois d’août nous trouve dans cette situation, on risque d’assister au pire ici », alerte le jeune homme.

Oustaz Abdoulaye Baldé

Ces inondations préoccupent aujourd’hui profondément les citoyens, mais aussi les autorités de Tobolon. Oustaz Abdoulaye Baldé, l’un des responsables locaux, déplore une situation alarmante et sollicite du soutien pour y faire face. « Cette situation est très alarmante. Les gens ont beaucoup dépensé pour construire leurs maisons. Voir donc ces maisons s’écrouler sous leurs yeux, c’est vraiment écœurant. Malheureusement, chaque année, on assiste à la même situation ici. Je pense que c’est le mauvais lotissement qui est à la base de ça parce qu’avant, tout était normal. Et nous, tout ce qu’on peut faire, c’est de remonter l’information à la hiérarchie et leur demander de nous venir au secours », a-t-il laissé souligné.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59/666 87 74 97

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin