La Société Aurifère de Guinée (SAG) est durement touchée par la pandémie du coronavirus. En l’espace d’une semaine, 36 cas positifs de Covid-19 ont été détectés parmi les employés de la compagnie minière évoluant dans la préfecture de Siguiri, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

C’est le directeur préfectoral de la santé de Siguiri qui a annoncé ces chiffres inquiétants. Selon Dr Moussa Cissé, tout a commencé le 4 juillet 2020. Ce jour-là, trois employés de la SAG, malades, ont été évacués à Bamako. Les tests effectués dans la capitale du Mali ont révélé qu’ils sont tous positifs au coronavirus. C’est ainsi que les autorités sanitaires, en collaboration avec la direction de la société, ont décidé de tester tous les travailleurs de la SAG. Et ces tests ont révélé 33 autres cas positifs de Covid-19.

« Après la confirmation des trois premiers cas, on a demandé à l’ANSS d’envoyer une équipe pour venir appuyer le personnel soignant d’ici. Ce qui fut fait. Après, on a demandé un examen volontaire au niveau de tous les travailleurs de la SAG. C’est ainsi qu’on a enregistré 33 autres cas positifs, ce qui porte à 36 le nombre de cas confirmés. Les 33 derniers cas sont pris en charge à l’hôpital de la SAG », a confié Dr Moussa Cissé, le directeur préfectoral de la santé de Siguiri.

Cette situation intervient quelques semaines après la réouverture des écoles et des lieux de culte à Siguiri. Mais malgré tout, le directeur préfectoral de la santé assure qu’il n’y a pas de risque de propagation de la maladie dans la préfecture.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin