Seydouba Sacko, Maire de la commune de Matam

Les autorités communales de Matam se retrouvent dans le pétrin. Après le premier vice maire, Ismaël Condé, c’est au tour du maire, Seydouba Sacko, d’être arrêté. Le chef de l’exécutif communal de Matam, issu de l’UFR, a été entendu hier, lundi 13 juillet 2020, au commissariat central de Matoto, avant d’être placé en garde à vue, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Seydouba Sacko a rejoint Ismaël Condé à la CMIS de Cameroun. Tous les deux sont poursuivis pour « escroquerie et abus de confiance » par la PME de ramassage d’ordures Etoile émergence de Guinée.

Ils seront déférés ce mardi, 14 juillet 2020, devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mafanco.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin