Le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) annonce que les examens nationaux vont se dérouler du 05 au 28 août prochain au compte de l’enseignement primaire et secondaire. Dans les établissements publics l’heure est à la course pour l’achèvement des programmes. Encadreurs et élèves disent être sur le bon pied pour que les examens se soldent par un succès éclatant. C’est le cas du lycée Donka, dans la commune de Dixinn, où l’espoir est immense quant à l’achèvement des programmes avant le jour j, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après la trêve de 3 mois imposée par le Coronavirus, les cours ont repris pour les classes d’examen le 29 juin dernier. Alors que les cours n’ont pas atteint leur vitesse de croisière, l’on annonce la date de la tenue des examens nationaux du 5 au 28 août 2020. Dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire, c’est une course contre la montre qui est engagé. Encadreurs et enseignants s’activent pour parachever les cours.

Raphaël Laban Bangoura, censeur du lycée Donka

Interrogé par notre reporter, Raphaël Laban Bangoura, censeur du lycée Donka, a expliqué l’état d’avancement des cours. « Je crois qu’avec toutes les dispositions prises par la direction de cette école, nous sommes prêts à affronter le baccalauréat session 2019-2020. Et au moment où je vous parle, au niveau des professeurs, il y a un certain avancement du programme. Parce que vous allez voir par exemple dans la plupart des disciplines, les professeurs sont à 85% de l’exécution de leur programme. Et ceux-là qui sont en retard, nous allons faire comme nous ont demandé de faire des initiatives locales pour que les programmes soient achevés. Pour ce faire, nous avons programmé les enseignants et élèves les samedis, jour qui était dédié jusque-là à l’assainissement de l’établissement. En plus, au lieu que les cours s’arrêtent à 14 heures, les emplois du temps sont prolongés jusqu’à 16h, c’est-à-dire du lundi au samedi nous serons là de 8 h à 16 h. Donc ici les esprits sont en bon état et de la part des élèves et des enseignants. Ils sont tous déterminés à rattraper les heures perdues. Nous sommes prêts et nous attendons le jour-j pour l’affronter », a-t-il fait savoir.

Kadiatou Diallo, élève en classe de Terminale Sciences Maths

Du côté des candidats, on espère que tout se passera bien même si certains chapitres des programmes ne sont pas encore achevés. C’est ce qu’a laissé entendre Kadiatou Diallo, élève en classe de Terminale Sciences Maths. « Le gouvernement a fixé une date pour les examens, donc on n’a pas le choix. Il faut juste se préparer d’ici le 25 août. Mais, on n’a pas encore fini les programmes. Il nous reste les derniers chapitres dans presque toutes les matières. En Maths et Physique par exemple, si on accélère on aura fini dans deux semaines. Je peux dire que ça peut aller avec ce rythme sauf que c’est un peu rapide car ce qu’on est censé faire dans deux semaines sera fait dans une semaine. Donc, ça fait beaucoup de cours à la fois. C’est vrai qu’on n’aurait pas préféré cette rapidité mais on comprend aussi que cette situation est due aux nombreuses crises qui ont secoué le système éducatif guinéen. Les profs font de leur mieux pour nous satisfaire. Comme ça on ne dira pas qu’on est totalement prêt. Mais, on espère l’être dans les deux semaines qui suivront ».

Abdoul Karim Traoré, classe de Terminale Sciences Sociales

Pour sa part, Abdoul Karim Traoré, en classe de Terminale Sciences Sociales, pense que dans ce contexte précis, il faudra assimiler les programmes enseignés pour s’en sortir. « Cette date est fixée dans un contexte pas facile. Nous avons passé trois mois à la maison, sans cours. Mais malgré tout, on peut s’en sortir avec l’engagement et la disponibilité de nos professeurs. Actuellement, nous venons du lundi au samedi de 8 heures à 16 heures pour nous rattraper. Ce qui reste clair, il ne nous reste pas grand chose pour finir les programmes. Mais, je conseillerais à mes amis de bien réviser les chapitres enseignés en classe pour s’en sortir au baccalauréat ».

A noter que l’examen de fin d’études élémentaires (CEE) est prévu du 5 au 7 août. Pour le BEPC, c’est du 18 au 22 août. Quant au baccalauréat, il est programmé du 25 au 28 août 2020.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin