Comme annoncé précédemment, les examens nationaux, session 2020, se dérouleront du 05 au 28 août prochain. C’est en tout cas ce qui est indiqué dans le calendrier que le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a communiqué aux établissements scolaires. Et ce programme est bien accueilli dans les écoles de la commune de Kaloum (Conakry), où s’est rendu un reporter de Guineematin.com, ce mardi 14 juillet 2020.

Les écoles n’auront pratiquement qu’un mois pour rattraper le temps perdu pendant les trois mois de « congé forcé » dû à la pandémie du coronavirus. Après le mois de juillet, l’heure sera aux examens nationaux qui vont commencer le 05 août avec le certificat de fin d’études élémentaires. Mais malgré ce court temps, le proviseur du lycée 02 octobre se montre rassurant. Morkany Camara indique que tout est réuni pour la réussite de cette année scolaire.

Morkany Camara, proviseur du lycée 2 octobre

« Nous sommes à environ de 70% d’exécution du programme. Cela veut dire que ce délai est raisonnable. Les élèves peuvent affronter les examens sans contraintes à mon avis. D’ailleurs, même avec un seul chapitre achevé on peut évaluer les élèves, à plus forte raison lorsque nous sommes à 75% d’avancement du programme. On suppose que beaucoup de chapitres ont été vus en classes, et c’est dans ces chapitres étudiés qu’on va évaluer les élèves. C’est pourquoi, il n’y a pas de soucis à se faire, car tous les indicateurs de réussite sont là. Tant sur le plan pédagogique que sur le plan sanitaire », a indiqué monsieur Camara.

Abdoulaye Damba, principal du collège Château d’eau

Même son de cloche chez Abdoulaye Damba, principal du collège Château d’eau. Il affirme que les programmes seront achevés et que les candidats de son école seront prêts avant le début des épreuves. « A mon avis, avec ce calendrier, les examens peuvent se dérouler dans les conditions les plus normales. Si je prends ici, on a fait de manière à ce que les enfants suivent les cours les matins et les soirs.

Donc, nous sommes en train de combler le temps perdu dans le déroulement des programmes. Quand on quittait l’école à cause de la maladie, le pourcentage dans certaines matières était aux environs de 60 à 70%. Et du 29 juin à nos jours, on a beaucoup avancé dans la plupart des matières. Pratiquement, au niveau du collège château d’eau, les élèves et les enseignants sont prêts pour les examens, car d’ici le 13 août, ça trouvera que tous les programmes sont clos », a rassuré le responsable éducatif.

Fatoumata Samoura, élève 10 ème année château d’eau

Chez les élèves également, l’on se montre confiant. « A mon avis, ce calendrier des examens nationaux est raisonnable, surtout si nous les candidats on se concentre. Le BEPC commence le 18 août, je pense qu’on pourra achever les programmes avant cette date. Et dans le même temps, nous pouvons réviser pour bien affronter les épreuves », a déclaré Fatoumata Samoura, élève en classe de 10ème année au collège Château d’eau.

A rappeler que comme d’habitude, c’est l’examen d’entrée en 7ème année qui va ouvrir le bal. Celui-ci se déroulera du 05 au 07 août. Il sera suivi du Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC), prévu du 18 au 22 août, puis du Baccalauréat unique du 25 au 28 août 2020.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin