Suite à l’accord de paix récemment signé entre les communautés vivant dans la ville, le Conseil Préfectoral des Sages de N’Zérékoré a organisé une cérémonie de remerciements et de remise de satisfécits. Organisée sur initiative du patriarche, Molou Holomo Hazaly Zogbélémou, dans la journée d’hier, lundi 13 juillet 2020, la rencontre a permis de rendre hommage à certains acteurs clefs « qui n’ont ménagé aucun effort pour l’instauration d’un climat de paix définitive à N’zérékoré », rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

La cérémonie a connu la présence des émissaires du président de la République, du maire de la commune urbaine, des autorités administratives ainsi que les représentants des jeunes et des femmes, des religieux, du cadre de concertation des communautés et les 22 chefs de quartiers.

David Massa Zogbélémou, porte-parole du Conseil Préfectoral des Sages

Dans son discours, David Massa Zogbélémou, porte-parole du Conseil Préfectoral des Sages, au nom du patriarche Molou Holomo Hazaly Zogbélémou, a salué la contribution de tout un chacun pour en arriver à enterrer la hache de guerre. « Nous sommes très satisfaits des brillants résultats obtenus des travaux des journées de paix et de réconciliation des communautés de la région forestière, organisées à Nzérékoré les 05, 06 et 07 juillet 2020. Je saisis l’occasion pour vous remercier et vous exprimer toute ma reconnaissance de votre engagement individuel et collectif à travers votre soutien moral matériel et financier ».

Le doyen des sages de la région, Molou Holomo Hazaly Zogbélémou, promet de s’engager pour une paix définitive dans la capitale région forestière. « Pour ma part et j’engage tout le conseil des sages à œuvrer inlassablement pour la paix, la cohabitation pacifique et à vulgariser le pacte de non-agression de 2013 et la reconnaissance issue des journées de paix et de réconciliation des 06 et 07 juillet 2020 des communautés de la Guinée Forestière », a dit le patriarche.

Général Mohamed Gharé, gouverneur de la région administrative de N’zérékoré

Pour sa part le gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré, Mohamed Gharé, veut que la paix règne définitivement dans la ville. « Nous sommes convaincus du retour de la paix définitive à N’Zérékoré. Parce que ce qui s’est passé ici a retenu l’attention de tout le monde. Et tout le monde a convergé dans ce sens, tout le monde a apporté son point, son appui pour que ce rêve devienne une réalité aujourd’hui », a laissé entendre le gouverneur.

Pour terminer, le gouverneur Gharé, invite les jeunes et les femmes à une unité d’action pour garantir le pacte. « Je voudrais remercier les femmes et les jeunes en leur demandant d’être garants de cette déclaration des patriarches, d’être garants du pacte de 2013 mais aussi d’assurer le suivi de sa mise en œuvre ».

Au terme de la cérémonie, deux officiers de l’armée guinéenne, issus de la région forestière ont été distingués par le patriarche Molou Holomo Hazaly Zogbélèmou pour les efforts consentis quant à l’instauration d’une paix définitive dans la région forestière. Il s’agit du Colonel Claude Coplan Pivi, chargé de la sécurité présidentielle, et le Colonel Moussa Thiégboro Camara, secrétaire à la présidence chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et le crime organisé.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél. : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin