L’état d’urgence sanitaire, en vigueur depuis le 26 mars dernier en Guinée, expire ce mercredi, 15 juillet 2020. A cette occasion, le président Alpha Condé devrait s’adresser à nouveau à la nation. Il va faire le point de la lutte contre la pandémie du coronavirus dans le pays et annoncer les nouvelles directives à suivre. Au sein de l’opinion nationale, beaucoup souhaitent la levée de l’état d’urgence, comme l’ont déjà fait certains pays.

C’est le cas notamment du Sénégal, pays voisin de la Guinée, beaucoup plus touché par la maladie. Le président sénégalais, Macky Sall, a levé récemment l’état d’urgence qui était en vigueur depuis le 23 mars 2020 dans son pays. Il a annoncé également la réouverture des frontières aériennes à compter de ce 15 juillet. En Côte d’Ivoire, l’état d’urgence reste en vigueur jusqu’au 30 juillet prochain, mais il a été nettement allégé. L’isolement du grand Abidjan (la capitale économique et sa périphérie) a été levé et les frontières aériennes du pays rouvertes.

Dans le monde également, beaucoup de pays ont allégé les restrictions imposées par la pandémie du coronavirus. Après la levée du confinement décidée par ses pays membres, l’Union européenne a rouvert récemment ses frontières aériennes à 15 pays non membres de l’espace Schengen. Il s’agit l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay. La Chine est le 15ème pays concerné. Mais pour elle, c’est à condition qu’elle admette sur son sol les visiteurs venant de l’UE ; ce qui n’est actuellement le cas que de façon limitée.

En Guinée également, Alpha Condé devrait s’inscrire dans cette logique d’allègement en cours. Selon certaines sources, le président guinéen va annoncer la réouverture des frontières aériennes du pays. La compagnie turque Turkish Airlines aurait déjà eu l’autorisation d’atterrir à Conakry demain, mercredi 16 juillet, avec des passagers. Cependant, rien n’augure la levée de l’état d’urgence sanitaire. Même si un assouplissement des restrictions est attendu, le chef de l’Etat guinéen pourrait reconduire une nouvelle fois cette situation exceptionnelle.

Selon les statistiques de l’agence nationale de sécurité sanitaire, du 12 mars au 14 juillet 2020, la Guinée a enregistré 6200 cas positifs de coronavirus. Parmi eux, 4951 sont sortis guéris et 38 sont décédés.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin