Un éboulement est survenu hier, mercredi 15 juillet 2020, dans une mine d’or à Mandiana. Il a coûté la vie à un jeune homme et fait un autre blessé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’exploitation artisanale de l’or continue de faire des victimes à Mandiana. C’est le cas de Moussa Kourouma, un jeune homme de 25 ans, marié et père de trois enfants. Il a été tué dans un éboulement survenu à la mine d’or appelée Kourouni, située à 2 kilomètres de la commune urbaine. Abou Sanoh, un autre jeune qui était avec lui dans la mine, a été grièvement blessé.

« On avait commencé à voir l’or, lorsque brusquement il y a eu un éboulement. Le trou s’est refermé sur nous. Mon ami voulait chercher à se sauver, mais la terre est tombée sur lui et il est mort. Moi, j’étais coincé au fond, je respirais difficilement. Heureusement pour moi, les secouristes sont vite venus me sauver », explique le rescapé, Abou Sanoh.

Selon nos informations, la mine en question était interdite d’exploitation, en raison de son état de dégradation très avancée. Mais, ces deux jeunes se sont cachés pour aller creuser sur les lieux. Une pratique qui est récurrente, malgré les nombreuses pertes en vies humaines enregistrées dans les mines jugées à haut risque et dont l’exploitation est interdite par les autorités.

De Mandiana, Mamady Konoma Keïta pour Guineematin.com

Tel. 625810326

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin