La ville de Dinguiraye a connu un évènement inédit récemment avec la profanation de quelques tombes dans certains cimetières de la commune urbaine. Un fait qui a révolté les consciences dans la cité sainte et suscité l’indignation. Quelques jours après, une mission des services de sécurité venue de la région de Faranah a fait une visite sur les lieux pour appuyer les efforts de sécurisation. C’était dans la journée d’hier, mercredi 15 juillet 2020, rapporte un des correspondants de Guineematin.com basé en Haute Guinée.

La mission, composée de gendarmes, a été initiée par le gouverneur de la région de Faranah, Mohamed Ismaël Traoré. Elle avait pour rôle de faire le constat de la profanation des tombes et proposer un plan de sécurisation des lieux.

Interrogé sur la question, le Colonel Mara, chef de la mission, a brièvement expliqué ce qu’ils ont fait. « On a fait le tour du cimetière. Vraiment, ce n’est pas à l’abri. Mais, il faut tout de même sécuriser les lieux », a dit l’officier de gendarmerie.

Pour sa part, Nanamory Kouyaté, chef de quartier Cimetière, a dit que les bonnes volontés se sont déjà manifestées pour construire une clôture de protection des lieux. « On a appelé les ressortissants de nous aider à clôturer le cimetière. Ce projet avance à grand pas. C’est ce qui va faciliter le contrôle de la partie », a laissé entendre monsieur Kouyaté.

De Mandiana, Mamady Konoma Kéita pour Guineematin.com

Tél : 625810326

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin