A la veille de la manifestation projetée par le FNDC pour exiger le départ du président Alpha Condé, de plus en plus de voix se font entendre à Conakry. C’est dans ce cadre que le Parti pour le Progrès et le Changement (PPC) a rendu publique une déclaration ce samedi, 18 juillet 2020, à son siège, situé au quartier Hamdallaye, dans la commune de Ratoma.

La formation politique d’opposition invite les Guinéens à sortir massivement dans les rues le 20 juillet prochain pour répondre à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution. C’est Abdoul Mazid Diallo, le vice-président du PPC, qui a lu cette déclaration, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Abdoul Mazid Diallo, vice-président du PPC

« Le PPC lance un appel à ses militants, sympathisants, et à l’ensemble des citoyens épris de paix et de justice à se mobiliser massivement le 20 juillet 2020 pour montrer à l’opinion nationale et internationale son opposition à toutes ces dérives gouvernementales visant à bafouer les acquis démocratiques ; demander la libération sans conditions de tous les citoyens arbitrairement arrêtés, kidnappés et séquestrés en violation totale de leurs droits ; et exiger son départ pur et simple du pouvoir à cause des meurtres, l’injustice, la corruption, la mauvaise gouvernance, les nombreuses promesses non tenues qui caractérisent les 10 années de son règne », a lancé l’opposant.

Aboubacar Biro Soumah, président du parti pour le Progrès et le Changement (PPC)

Abondant dans le même sens, le président du PPC, Aboubacar Biro Soumah, a laissé entendre que cette manifestation n’est pas appelée pour aider un leader politique. C’est plutôt pour sauver la Guinée, assure l’opposant. « Cette manifestation du 20 juillet n’est pas un problème de Cellou Dalein ou d’un autre leader. C’est le problème de tous les Guinéens. Que tu sois leader politique, syndicaliste, journaliste, ouvrier, cultivateur, administrateur, ou simple citoyen, nous sommes tous interpellés pour sauver ce pays… C’est pourquoi nous devons tous sortir le lundi 20 juillet 2020 pour demander le départ de Alpha Condé afin qu’on puisse restaurer la vraie démocratie en République de Guinée », a dit Aboubacar Biro Soumah.

A rappeler que le FNDC n’a pas défini un itinéraire pour cette manifestation. La plateforme composée des principaux partis d’opposition du pays et d’acteurs de la société civile entre autres, a demandé aux citoyens de manifester, chacun dans son quartier.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin