Malgré la réouverture des frontières aériennes, les ressortissants des pays membres de l’Union européenne ne pourront pas venir en Guinée. Les autorités guinéennes ont décidé de fermer l’espace aérien du pays aux passagers détenteurs des passeports de l’espace Schengen, quelle que soit leur provenance. L’annonce a été faite ce mardi, 21 juillet 2020, par le commissaire spécial de l’aéroport de Conakry-Gbessia, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Selon Abdoulaye Sangaré, cette décision s’inscrit dans le cadre du principe de réciprocité édicté par le gouvernement guinéen. « En application du principe de réciprocité édicté par le Gouvernement guinéen, j’ai l’honneur de vous informer que les passagers détenteurs des passeports de l’espace Schengen ne sont pas admis à nos frontières quelques soient les pays de provenance. Tandis que ceux détenteurs des cartes de séjour guinéens sont admis », a-t-il écrit dans une note adressée aux chefs d’escale.

La Guinée répond ainsi à l’Union européenne, qui a interdit son territoire aux passagers en provenance de Conakry. Le 30 juin dernier, les ambassadeurs des pays membres de l’UE ont établi une liste de 15 pays dont les ressortissants sont admis dans l’espace Schengen. En Afrique, seuls l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda figurent sur cette liste.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin