C’est un ouf de soulagement pour les fidèles musulmans de Conakry, Coyah, Dubréka… L’état d’urgence sanitaire lié à la Covid19 sera exceptionnellement levé pour ce qui concerne les prières collectives le jour de la Tabaski. Prévue le vendredi 31 juillet 2020, la grande prière sera célébrée dans les mosquées et places publiques de ce qui est appelé « le grand Conakry », d’ailleurs, sur toute l’étendue du territoire guinéen puisque les lieux de culte sont déjà ouverts dans les autres préfectures.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, le communiqué du secrétariat général aux Affaires religieuses, signé ce jeudi 23 juillet 2020.

À rappeler que les lieux de culte sont officiellement fermés à Conakry depuis le mois de mars dernier. Ce qui est très critiqué par les fidèles qui ne comprennent pas pourquoi ouvrir les marchés et écoles où la distanciation sociale n’est pas respectée, et refuser l’accompagnement des grandes prières dans les mosquées où on peut tout réglementer. D’ailleurs, plusieurs mosquées reçoivent des fidèles musulmans dans les quartiers sans aucun respect de la moindre mesure sanitaire. Ce qui aurait pu être évité si les autorités avaient rouvert les lieux de culte avec des règles strictes et surtout des contrôles…

À suivre !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin