Amadou Diallo, étudiant guinéen, admis à Sciences Po à Paris

22 juil 2020 (AFP) – Le gouvernement français a indiqué mercredi « se mobiliser » pour que l’étudiant guinéen, Amadou Diallo, admis à Sciences Po à Paris, puisse obtenir rapidement un visa et un titre de séjour pour poursuivre ses études en France.

« Nos services en Grèce sont mobilisés pour que sa demande de visa, qui devrait être déposée très prochainement, soit traitée dans les meilleurs délais et que M. Diallo puisse bénéficier rapidement d’un titre de séjour », indiquent dans un communiqué conjoint le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa.

« Nous remercions les autorités grecques pour la coopération dont elles font preuve pour permettre à M. Diallo de s’installer en France », indiquent les ministres, qui confirment qu’il vient d’obtenir l’asile en Grèce où il était arrivé en 2016.

Après avoir terminé sa scolarisation en Grèce, ce jeune Guinéen a été admis à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) sur dossier, après avoir passé un entretien en visioconférence.

Mais l’examen de sa demande d’asile a été retardé par l’épidémie de coronavirus, qui risquait de l’empêcher de se rendre en France à temps pour commencer ses études.

C’est l’ambassade de France à Athènes qui s’est saisie de la question du jeune Guinéen, et avait travaillé à une solution avec le gouvernement grec.

Le jeune homme âgé de 20 ans, qui a perdu ses parents encore enfant, a fui son pays où il se sentait persécuté.

AFP

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin