Vendredi de l’entrepreneuriat à Mamou : 33 jeunes formés dont 6 filles

24 juillet 2020 à 20 08 43 07437

Le Fonds National pour l’insertion des jeunes (FONIJ) a animé un atelier ce vendredi 24 juillet 2020 au gouvernorat de Mamou. Présidée par le gouverneur et ayant comme slogan  » une jeunesse épanouie, un avenir radieux », cette rencontre a mobilisé plusieurs jeunes porteurs de projets, venus des trois préfectures de la région (Mamou, Dalaba et Pita), rapporte le correspondant de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

COVID-19 en Guinée : lancement d’un projet innovant de sensibilisation des populations

24 juillet 2020 à 19 07 35 07357

Le projet « Sensibilisation, Innovation COVID-19 » est une initiative du gouvernement guinéen (à travers la primature), avec l’appui technique et financier du PNUD (programme des Nations Unies pour le Développement) et la structure Skye Vision. Il vise à intensifier l’information et la sensibilisation contre la COVID-19, via des points d’accès Wifi gratuits, installés à travers la ville de Conakry. Cette innovation dans la riposte contre le coronavirus, « qui prend racine dans les caractéristiques spécifiques de l’usage de la téléphonie mobile » a été solennellement lancée ce vendredi, 24 juillet 2020, par le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, dans un réceptif hôtelier de la capitale guinéenne, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Prévention des conflits : le Conseil Local des Jeunes de Matoto fait l’état des lieux de ses actions

24 juillet 2020 à 19 07 26 07267

Le nouveau coordinateur du Système des Nations Unies en Guinée et la représentante résidante du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont rencontré les représentants du Conseil Local des Jeunes (CLJ) de Matoto, ce vendredi, 24 juillet 2020. La démarche visait à évaluer l’impact sur la commune du projet d’appui à la participation des jeunes femmes et jeunes hommes à la gouvernance dans les 20 communes les plus conflictogènes de la Guinée. La rencontre a eu lieu dans l’enceinte de la mairie de Matoto, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Réouverture des mosquées pour la Tabaski : ce qu’en dit l’imam Aboubacar Sacko de Sanoyah km36

24 juillet 2020 à 18 06 43 07437

Elhadj Aboubacar Sakho, imam à Sanoyah Km 36

Les autorités guinéennes ont finalement décidé de rouvrir exceptionnellement les mosquées et autres espaces de prière à l’occasion de la célébration de la fête de Tabaski prévue le 31 juillet. Cette annonce du secrétariat général des affaires religieuses ne satisfait pas totalement l’opinion publique qui aurait souhaité une reprise définitive des activités dans les lieux de culte.

Lire

Guinée : vers la remise en liberté de Toumba Diakité ?

24 juillet 2020 à 18 06 29 07297

Le commandant Aboubacar Sidiki Diakité, alias Toumba, pourrait bénéficier très prochainement d’une remise en liberté. L’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara (chef de la junte militaire qui a pris le pouvoir en Guinée en fin 2008) est détenu à la maison centrale de Conakry depuis mars 2017. Ses avocats, qui réclamaient depuis longtemps sa remise en liberté pour des raisons médicales, viennent d’avoir une lueur d’espoir.

Lire

Guinée: le corps de Bilguissa Diallo, assassinée par son mari en France, est arrivé à Conakry

24 juillet 2020 à 17 05 25 07257

L’émotion était très vive ce vendredi, 24 juillet 2020, à l’aéroport international de Conakry Gbessia. Le corps de notre compatriote Aïcha Bilguissa Diallo, assassinée par son mari en France en mars dernier, a été réceptionné par ses parents, fortement mobilisés, dans une tristesse indescriptible a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Début du procès de Foniké Menguè le 6 août : les avocats du FNDC « prêts à en découdre… »

24 juillet 2020 à 16 04 52 07527

Le procès d’Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, responsable des antennes et des actions du FNDC, va s’ouvrir le 6 août 2020. C’est la décision prise par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Conakry 2 (Dixinn). Elle fait suite à une demande qui lui a été adressée par les avocats du Front National pour la Défense de la Constitution, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Cela fait trois mois que collectif des avocats du FNDC mène une bataille visant à obtenir la libération de l’activiste de la société civile. Après l’échec de leur demande de mise en liberté provisoire, ils ont écrit au procureur de Dixinn pour solliciter l’ouverture rapide du procès. Cette première requête n’a pas eu aussi de suite favorable, puisque les audiences étaient suspendues à cause de la pandémie du coronavirus. Mais récemment, le ministre de la justice a pris une circulaire autorisant la reprise des audiences dans les cours et tribunaux du pays.

« Nous avons profité donc de cette circulaire pour écrire une nouvelle fois à monsieur le procureur de la République pour lui demander de programmer le dossier. Donc, ce courrier a favorablement prospéré et la date du 6 août a été retenue pour l’ouverture du procès. Malgré que nous soyons des adversaires judiciaires, il faut quand même remercier sincèrement monsieur le procureur du fait qu’il a accepté que le dossier soit jugé le 6 août », a déclaré maître Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats du FNDC.

L’avocat se dit confiant et rassuré que lui et ses collègues pourront démontrer l’innocence de leur client. « Nous sommes prêts à en découdre avec le poursuivant, et nous pensons que nous allons obtenir la libération de notre client. Parce que nous sommes sûrs de pouvoir persuader le juge que c’est un innocent qu’on a conduit devant lui, que toutes les accusations portées contre lui sont savamment montées. Elles sont dénouées de tout fondement. L’essentiel ou le but visé c’est de le faire taire. Parce que quand il est en prison, il est obligé de se taire. Donc, il est victime d’une arrestation et d’une détention purement arbitraires. Et nous sommes prêts à le prouver devant le tribunal », a dit Me Béa.

Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, a été arrêté dans la matinée du vendredi, 17 avril dernier, à son domicile, après son passage dans l’émission « Les Grandes Gueules » de la radio Espace. Il est poursuivi pour « diffusion de fausses informations et menaces de morts ». L’opposant à un troisième mandat pour le président Alpha Condé a été placé sous mandat de dépôt le 24 avril 2020, à la maison centrale de Conakry.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628 12 43 62

Lire

Yomou : deux secrétaires généraux et deux cachets pour la section RPG/AEC de Bowé

24 juillet 2020 à 16 04 24 07247

La section du RPG Arc-en-ciel (EPG-AEC) de Bowé, une sous-préfecture située à 63 km de Yomou, au sud-est de la Guinée, traverse une zone de turbulence depuis quelques temps. Deux cadres, détenteur chacun d’un cachet du parti au pouvoir, se disputent la tête de la section. La tension est montée d’un cran entre Jacob Monèmou et Souleymane Kourouma ce vendredi, 24 juillet 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

N’Zérékoré : un jeune tué accidentellement par son fusil à Samoe

24 juillet 2020 à 15 03 26 07267

La victime se nomme Zaoro Kolié, un jeune homme de 27 ans, fils du président du district de Samoe centre. Il a été tué par son pistolet de fabrication locale à la suite d’un accident de la circulation, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à N’Zérékoré.

Lire

Réouverture exceptionnelle des mosquées : le 2ème imam de Conakry « content mais pas satisfait »

24 juillet 2020 à 13 01 43 07437

Elhadj Abdoulaye Bah, deuxième imam de la grande mosquée de Fayçal

Joie très mesurée, c’est avec ce sentiment que le deuxième imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry a accueilli la décision des autorités guinéennes de rouvrir exceptionnellement les mosquées et autres lieux de prière le jour de la fête de Tabaski. Une décision qui vise à permettre aux fidèles musulmans de de Conakry et des préfectures de l’intérieur du pays où la fermeture des lieux de culte reste encore en vigueur, de pouvoir célébrer en groupe la prière de l’Aïd.

Lire

Tueries de manifestants contre Alpha Condé à Conakry : la PJDD dénonce la sortie du ministre de la sécurité

24 juillet 2020 à 13 01 24 07247

Au lendemain de la manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) le lundi, 20 juillet 2020, le jeune Alhassane Barry, âgé de 18 ans, a été tué d’une balle dans la tête. Le FNDC a même parlé d’un deuxième cas de mort et de cinq blessés par balles. Mais, leurs déclarations, le ministre de la sécurité et certains responsables du Département essaient de dédouaner les forces de l’ordre, accusées par les parents des victimes.

Lire

Koumbia (Gaoual) : une mère de 4 enfants s’est pendue devant sa case

24 juillet 2020 à 12 12 05 07057

image d’archive

Les habitants de Thaikoun Diaré, un village qui relève du district de Hakkoudé Thiandhi, commune rurale de Koumbia, préfecture de Gaoual, se sont réveillés ce vendredi, 24 juillet 2020, dans la stupeur. Une mère de famille (4 enfants), âgée d’une trentaine d’années s’est pendue devant sa case, sans qu’on sache réellement la cause.

Lire

Le calvaire des usagers de la route Kankan-Mandiana : qu’est-ce que le régime Alpha Condé a-t-il apporté à la Haute Guinée ?

24 juillet 2020 à 11 11 18 07187

Le mauvais état des routes en Guinée continue de fatiguer les populations, surtout à cette période des grandes pluies. La préfecture de Mandiana, en Haute Guinée, est particulièrement frappée actuellement par ce mauvais état des routes. Depuis la journée d’hier, jeudi 23 juillet 2020, une file de plus de cent véhicules s’est formée à 10 kilomètres de la ville à cause du mauvais état de la route au grand dam de ceux qui pratiquent le tronçon Mandiana-Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Lire

Viol et enlèvement d’enfants en Guinée : de nouveaux cas !

24 juillet 2020 à 10 10 18 07187

Face au déficit sécuritaire grandissant dans notre pays et particulièrement à Conakry, les parents devraient veiller de plus en plus sur leurs progénitures. Récemment, c’est une fillette de 6 ans qui a échappé de justesse à un enlèvement dans la commune de Dixinn. Une autre de 12 ans a été violée dans la même commune. Les deux victimes, ainsi que les accusés de ces crimes ont été présentés hier, jeudi 23 juillet 2020, par l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et Mœurs (OPROGEM) ont nié les faits qui leurs sont reprochés, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lire

Covid-19 : la maladie n’est pas invincible même pour les femmes enceintes

24 juillet 2020 à 10 10 08 07087

Madame Moussa Yéro Bah

Il est vrai que son admission au CTpi de Donka en avril dernier avait particulièrement préoccupé. Avec son état de femme enceinte, le cas de notre consœur Moussa Yéro Bah avait inquiété plus d’un an, notamment parmi les millions d’auditeurs qui la suivent dans l’émission ‘’Les GG’’, chez nos confrères d’Espace FM/TV. Inquiétude qui s’était d’ailleurs décuplée quand son séjour dans l’enceinte du centre de prise en charge s’est prolongé, alors que les autres confrères avec lesquels elle y avait été admise avaient déjà rejoint leurs domiciles respectifs. Mais très heureusement, elle s’en était finalement sortie, à son tour. Elle a même depuis donné naissance à une jolie fille. Et aujourd’hui, partant de son propre exemple, elle tient à rassurer que les mêmes les femmes enceintes peuvent se remettre de la Covid-19. Ceci étant, elle recommande vivement le respect rigoureux des gestes barrières.

Lire

Préparatifs de la Tabaski : les réalités de certains marchands de Madina

24 juillet 2020 à 8 08 04 07047

Les fidèles musulmans vont célébrer la fête de Tabaski ou Aïd-el-Kebir, dans une semaine. Les autorités guinéennes ont déjà fixé la fête au vendredi 31 juillet 2020. C’est dans une ambiance morose, liée à la propagation de la pandémie du coronavirus, que les citoyens de Conakry s’apprêtent à célébrer cette fête. Au grand marché de Madina, dans la commune de Matam, les clients d’habits de fête et de chaussures ne se bousculent pas au grand dam des marchands, pris au dépourvu. Tel est le constat fait par un reporter que Guineematin.com a dépêché sur les lieux hier, jeudi 23 juillet 2020.

Lire

Préparatifs de la Tabaski à Conakry : faible engouement dans certains ateliers de couture

24 juillet 2020 à 7 07 54 07547

A une semaine de la fête de Tabaski, l’ambiance est morose dans certains ateliers de couture de la capitale guinéenne. Plusieurs tailleurs interrogés par un reporter de Guineematin.com hier, jeudi 23 juillet 2020, se plaignent de la rareté des clients. Ils estiment que cette situation est l’une des conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus qui frappe la Guinée.

Lire

Vol d’un smartphone : Sékou Sanoh condamné à Mafanco

24 juillet 2020 à 7 07 50 07507

Poursuivi pour le vol d’un smartphone, Sékou Sanoh, chauffeur de profession, a été reconnu coupable par le tribunal de première instance de Mafanco dans la journée de ce jeudi, 23 juillet 2020. Malgré le désistement de la partie civile dans cette affaire, le jeune homme de 18 ans, a été condamné à un an de prison ferme et au payement d’une amende d’un million de francs guinéens, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire