L’ONG United Support for Education and Democracy (USED) a organisé ce samedi, 25 juillet 2020, un atelier de formation gratuite en techniques de saponification. Tenus à Baïlobaya, dans la commune urbaine de Dubréka, les travaux ont regroupé des jeunes issus de 8 associations et groupements. La démarche s’inscrit dans le cadre de la lutte en cours contre la pandémie de Covid-19, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Siba Koulemou, coordinateur national de l’ONG United Support for Education and Democracy

Les participants à cet atelier sont venus de structures évoluant tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Selon Siba Koulémou, le coordinateur national de l’ONG United Support for Education and Democracy, « l’objectif de cet atelier est d’équiper ces ONG et groupements en matière de techniques de saponification. Comme l’a toujours dit le président de la République, à chaque pandémie ou à chaque épidémie, on peut en faire une opportunité. C’est une opportunité pour les jeunes de venir acquérir de nouvelles techniques de saponification pour qu’ils puissent créer leurs unités de production, afin d’être utiles à leur société et à eux-mêmes.

Parmi les 8 associations et groupements qui prennent part à cet atelier, 2 viennent de l’intérieur du pays à savoir : Kindia et Dubréka. Donc, au total, il y a 20 participants. Mais à cause de la pandémie du Covid-19, le premier groupe de participants, composé de 10 personnes, suit la formation aujourd’hui ; et le second groupe viendra demain. A l’issue de cette formation, nous allons déployer des formateurs pour aller aider ceux-là qui ont bénéficié de cette formation à dupliquer ce qu’ils ont reçu auprès des autres membres de leurs structures respectives », a-t-il indiqué.

Ernes Kolié, chargé à la formation à USED

De son côté, Ernest Kolié, chargé à la formation de l’USED, a fait savoir que cette formation va se dérouler en deux temps : la théorie puis la pratique. « Dans la phase théorique, nous allons leur expliquer comment faire le savon, quelles sont les mesures à prendre pour la protection individuelle et dans quel environnement il faut faire ce savon. La phase pratique sera consacrée aux méthodes de mélange des corps : la soude, l’huile et tous les autres pour que ça puisse donner un savon. Et la qualité de savon que nous faisons est semblable au DIAMA, un savon de toilette donc. Le savon qu’on va obtenir après cette formation, nous allons le distribuer gratuitement. C’est un peu notre participation pour l’éradication de cette pandémie », a-t-il laissé entendre.

A noter que l’ONG United Support for Education and Democracy (USED) évolue dans plusieurs autres domaines, notamment l’éducation et l’emploi. Elle a offert récemment des bourses d’études à des élèves et étudiants de la capitale.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin