C’est le nouveau coordinateur du Système des Nations Unies en Guinée qui a procédé au lancement officiel du dialogue UN75, ce samedi 25 juillet 2020, à Conakry. Ce dialogue vise à échanger sur les préoccupations du moment et de celles à venir. Il consiste à donner la parole aux peuples du monde, qui vont s’exprimer sur leurs préoccupations actuelles et dire comment ils veulent que le monde soit dans 25 ans, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dr Martin Vincent, coordinateur résidant du système des Nations Unies en Guinée

Selon Dr Martin Vincent, le coordinateur résidant du système des Nations Unies en Guinée, cette initiative est tout à fait particulière. « Il s’agit d’un dialogue mondial comme il n’y en jamais eu jusqu’à présent pour récolter toutes les voies possibles dans le monde entier, dans les zones même les plus reculées, pour avoir une participation la plus inclusive, la plus globale possible, sur les défis que nous rencontrons aujourd’hui et le monde que nous voulons construire demain. Donc, c’est une initiative qui a été lancé par le secrétaire général des Nations Unies, encore une fois qui a une portée unique. C’est le premier dialogue mondial qui cherche à entendre les voix de tous et toutes sur le monde que nous voulons construire ensemble. Le monde que nous voudrions voir émerger en 2045, qui sera aussi l’année du centenaire des Nations unies », a-t-il indiqué.

Pour le coordinateur résidant du Système des Nations Unies, le monde est aujourd’hui à la croisée des chemins. Donc, soutient-il, les gens doivent saisir cette opportunité qui s’offre à eux, notamment à travers des canaux digitaux, pour parler de leurs préoccupations et de leurs attentes dans 25 ans. « Nous sommes face à des défis qui sont énormes. Qu’ils soient le changement climatique, la pauvreté, les inégalités, les crises, les conflits, nous nous rendons bien compte qu’il est nécessaire de repenser l’ensemble de ces problématiques et de donner toute la portée nécessaire au multilatéralisme qui a tendance aujourd’hui à être bafoué parfois par le désir de repli sur soi-même face à toutes ces crises et face à tous ces défis. Alors que la solution ne réside pas dans le repli sur soi-même mais réside dans la collaboration, dans la coopération, dans le travail ensemble ; et comme on dit aux Nations Unies, Unis dans l’action.

Donc, face à l’ensemble de ces défis, l’humanité pourrait se retrouver dans un futur qui n’est pas souhaitable avec toujours plus de crises environnementales, politiques, sanitaires. Particulièrement aujourd’hui, on prend conscience avec la pandémie à Covid-19 que nous sommes tous interconnectés ; que de par cette interconnexion, les problèmes qui arrivent au bout de la planète peuvent se transmettre à un autre bout de la planète rapidement. Donc, voilà les défis que nous pouvons rencontrer et auxquels nous pouvons trouver des solutions à travers ce dialogue mondial initié par le Système des Nations Unies », a dit Dr Martin Vincent.

Thierno Abdoul Bah, directeur du parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne et représentant Afrique des jeunes et des enfants des Nations Unies

Présent à la cérémonie de lancement officiel de ce dialogue, Thierno Abdoul Bah, directeur exécutif du parlement des jeunes leaders de la société civile guinéenne et représentant Afrique des jeunes et des enfants des Nations Unies, a salué cette initiative de l’ONU. « Ça a été un grand plaisir pour nous de prendre part à cette vaste conversation mondiale autour de l’avenir que nous voulons. Je pense que le bureau de coordination du Système des Nations Unies a été un partenaire privilégié dans le cadre de toutes les initiatives que nous avons eu à prendre. Cette initiative est une opportunité pour tous les peuples du monde de donner leur avis sur le monde que nous voulons dans 25 ans. C’est dans ce cadre que nous avons eu à préparer une veillée de dialogue avec l’appui du bureau de coordination en Guinée. Et nous avons animé cette discussion autour de la jeunesse et autour de d’autres parties prenantes comme le secteur privé », a révélé l’activiste de la société.

Pour participer à ce dialogue mondial, il suffit de se connecter sur l’adresse https://un75.online/fr et répondre aux questions posées.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin