Elhadj Ousmane Baldé, président de la coordination nationale de Haali poular et foulbhés de Guinée

Elhadj Ousmane Baldé, connu sous sobriquet de ‘’Sans-loi’’, actuellement président du bureau exécutif national de la coordination Fulbhé et Haali Pular, fait face aujourd’hui à une contestation populaire autour d’un conflit domanial qui éclabousse Dr Ibrahima Kassory Fofana, actuel Premier ministre guinéen, à Fatako, relevant de la préfecture de Tougué, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Depuis quelques semaines, une partie importante de la population de Fatako, commune rurale relevant de la préfecture de Tougué a saisi le gouverneur de la Région Administrative de Labé, Elhadj Madifing Diané, contre « l’expropriation de la place de leur marché hebdomadaire » par Elhadj Ousmane Baldé dit ‘’Sans-loi’’, actuel président de la coordination nationale Fulbé et Haali Poular de Guinée.

Selon une source proche du dossier, les faits remontent du temps du régime du défunt président Lansana Conté, au moment où le mis en cause était l’un des plus puissants bras droits des hautes autorités du pays.

« Il est venu clôturer notre marché qui a été créé depuis 1951 pour le déplacer vers un autre endroit presqu’inaccessible », accuse un des portes paroles de cette partie importante de la population locale opposée catégoriquement à l’expropriation du domaine en question.

Du côté du gouvernorat de Labé, on confie que le doyen Elhadj Ousmane Baldé dit ‘’Sans-loi’’ a présenté des papiers lui attribuant le domaine qui sont signé de feu Kazaliou Baldé, alors ministre guinéen du commerce et Dr Ibrahima Kassory Fofana qui était à l’époque des faits patron de l’Administration et Contrôle des Grands Projets, directement rattachée à la présidence de la République.

Elhadj Ousmane Baldé est déjà arrivé à Fatoko où le gouverneur de région, Elhadj Madifing Diané, est attendu dans la matinée de demain, mardi 28 juillet 2020, selon notre source. Cette mission du gouvernorat de Labé compter écouter les parties en conflit pour tenter de tirer les choses au clair en vue de dénouer la crise.

En attendant, les résultats de cette mission du gouverneur Madifing Diané à Fatako, le doyen Elhadj Mamadou Samba Baldé, un de ceux qui protestent contre l’expropriation de la zone au préjudice de la communauté, a tenu à préciser au téléphone de Guineematin.com, ce lundi, 27 juillet 2020, qu’il est au courant que le doyen Elhadj Ousmane Baldé avait acheté les réservoirs d’une société de Travaux Publics qui était chargée de réaliser une route dans le coin.

« C’est un projet routier qui avait installé ses machines là-bas. C’est ce qu’il a acheté et non la terre. Cette terre appartient à la population. Ce marché a été créé par nos parents. Il ne va pas le déplacer », a-t-il indiqué.

A suivre !

De Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin