Lancées le 20 juillet 2020, les opérations de révision exceptionnelle des listes électorales ne suscitent pas de l’engouement au quartier Koloma Soloprimo, dans la commune de Ratoma. Alors que la moitié du délai prévu pour cette activité s’est écoulée, il n’y a toujours pas de mobilisation dans les CAERLE de cette localité, a constaté de Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Abdoulaye Diallo, membre du CAERLE à Koloma Soloprimo, Secteur école primaire

Après 6 jours de travaux, Abdoulaye Diallo indique que la commission administrative d’établissement et révision des listes dont il est membre et qui est située à l’école primaire de Koloma Soloprimo, n’a reçu que 62 personnes. Pour lui, le manque d’affluence dans les CAERLE est due au fait que beaucoup de citoyens ne sont pas informés du déroulement de cette opération. « Du lundi 20 au samedi 25 juillet, nous n’avons enrôlé que 57 personnes et procédé à des corrections pour 5 autres personnes qui étaient déjà recensées. Ça veut dire que les gens ne viennent pas beaucoup. Et je pense que cela est dû au manque d’information. Beaucoup de personnes ne savent pas que ces opérations sont en cours, alors que le délai prévu pour les travaux est très minime », a-t-il déploré.

Madame Houleymatou Baldé, Opératrice de saisie au Collège de Koloma

Le constat est le même dans les CAERLE situées au collège de Koloprimo Soloprimo. Selon Madame Houleymatou Baldé, opératrice de saisie, face au faible engouement, les agents recenseurs ont décidé de sillonner le quartier pour appeler les citoyens à venir se faire enrôler. « Depuis le lundi jusqu’aujourd’hui samedi, on n’a enrôlé que 64 personnes parce que les gens ne viennent pas. Nous avons même cotisé pour mettre de l’essence dans la moto et permettre aux membres des CAERLE de sillonner le quartier pour sensibiliser les gens afin qu’ils viennent se faire enrôler. On l’a fait parce que ça va dans l’intérêt de tous », a-t-elle laissé entendre.

Monsieur Boubacar Sidi Diallo, citoyen à Koloma Soloprimo

Parmi les rares citoyens qui sont passés dans les CAERLE de Koloma Soloprimo, figure monsieur Boubacar Sidi Diallo, venu vérifier si ses informations sont correctes. « Je suis venu pour voir si mon nom figure sur la liste électorale parce que je m’étais recensé avant les dernières élections législatives. Mais après vérification, je n’ai pas trouvé mon nom. Donc, je vais aller prendre ma carte d’identité pour venir m’inscrire à nouveau. Au début, les gens disaient que ce n’était pas tout le monde qui était concerné, mais c’est maintenant que j’ai compris que c’est tout le monde », a dit ce citoyen.

A rappeler que cette opération de révision exceptionnelle des listes électorales est prévue pour 15 jours. Il ne reste donc qu’une seule semaine à ceux qui souhaitent se faire enrôler ou faire des vérifications pour passer devant les CAERLE.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59 / 666 87 73 97

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin