Elhadj Mamadou Sylla et Diabaty Doré

La Coalition Démocratique des partis politiques de l’Opposition Extra Parlementaire (CODEP) a reçu une délégation du groupe parlementaire Alliance Patriotique, dirigé par Elhadj Mamadou Sylla. La rencontre a eu lieu ce mercredi, 29 juillet 2020, au domicile du coordinateur général de la CODEP, Diabaty Doré, au quartier Sangoyah, dans la commune de Matoto. La démarche vise à fédérer les actions des deux camps pour empêcher Alpha Condé de briguer un 3ème mandat, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Diabaty Doré, Coordinateur Général de la CODEP et Président du parti RPR

La réunion, tenue à hui clos, a connu la présence de plusieurs députés membres de l’Alliance Patriotique. A la fin des échanges, Diabaty Doré, coordinateur général de la CODEP, est revenu sur l’objet des échanges. « Nous avons échangé sur des sujets très importants concernant la nation guinéenne. Comme vous le savez très bien, nous sommes à quelques mois d’une échéance très importante qui est l’élection présidentielle. Nous avons mis même en place une commission mixte entre l’Alliance et la CODEP qui vont travailler dès demain. Nous avons aussi des situations qui prévalent aujourd’hui dans notre pays, à savoir la candidature de l’actuel président de la République. Comme vous le savez très bien, il a fait deux mandats, et selon la Constitution guinéenne, le président est élu une fois, deux fois. Donc, il est au deuxième et à la fin de son mandat. Il est important que les guinéens puissent connaître un autre président en décembre 2020. Nous avons parlé des manifestations, du fichier électoral et tout ce qui concerne aujourd’hui le développement de notre chère nation. J’avoue que la CODEP est très honorée de la visite de l’Alliance Patriotique et nos honorables députés. Nous leur disons merci, pace que tout ce que nous faisons aujourd’hui, c’est pour la Guinée. Encore une fois merci au chef de file de l’opposition (Mamadou Sylla, ndlr) », a laissé entendre le président du RPR.

En outre, Diabaty Doré a dénoncé la crise que connait notre pays en ce moment avant de réaffirmer l’engagement de son mouvement à se battre pour qu’il y ait alternance en Guinée. « Nous sommes en train de mener un combat. Vous avez vu la semaine dernière, nous avons rencontré la CENI, nous avons écrit un mémorandum au niveau de la CODEP, nous avons rencontré aussi le médiateur de la République. Nous avons écrit à toutes les institutions. Parce que tous les problèmes de la Guinée aujourd’hui se trouvent dans ce mémorandum. C’est pour vous dire que dans notre pays, il n’y a pas d’administration. C’est à cause tout ça que nous voulons nous mettre ensemble pour changer tout ça. Il faut l’alternance en 2020 et je vous garantis qu’il y aura l’alternance… ».

Elhadj Mamadou Sylla, président de d’Union Démocratique de Guinée (UDG) et Chef de file de l’opposition guinéenne

De son coté, Elhadj Mamadou Sylla, président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) et Chef de file de l’opposition, a annoncé que les deux partis vont se retrouver prochainement pour peaufiner leurs stratégies. « Aujourd’hui, on est venu leur rendre visite pour travailler et faire des échanges entre nous. Donc, ça a donné beaucoup de fruits parce qu’on a les mêmes visions par rapport à la gestion actuelle dans notre pays. La commission qu’on a créée, comme il l’a dit, va travailler dans 24 heures ou 48 heures. Parce que l’opposition est égale à l’opposition. Nous défendons la même cause, on doit se donner la main et même aller choisir un seul candidat, pour lequel tout le monde va se donner la main pour qu’on puisse pousser ce candidat-là. Nous sommes entrain d’attendre jusqu’au 05 août, comme ils disent qu’ils vont l’investir (Alpha Condé, ndlr). Nous, à partir du 06 août, on aura une réunion qu’on a convoquée déjà et on tirera les leçons par rapport à sa candidature », a-t-il laissé entendre.

Mohamed DORÉ pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59 / 666 87 73 97

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin