La ville de Kankan ne connaîtra pas son ambiance habituelle pendant la fête de Tabaski qui sera célébrée vendredi en Guinée. En effet, l’édition 2020 de la Mamaya, une fête traditionnelle à caractère social qui regroupe les fils ressortissants de la localité, n’aura pas lieu. L’événement a été annulé en raison de la pandémie du coronavirus qui poursuit sa propagation dans le pays.

La rumeur qui courait depuis quelques jours a été confirmée par la coordination des Sèdès auprès de la notabilité, au cours d’une conférence de presse animée ce mardi, 28 juillet 2020, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

« Le monde est confronté à une situation de pandémie qui empêche même le pèlerinage de cette année. Cette situation a entraîné la fermeture de nos mosquées pendant trois mois. Et c’est ce qui fait que cette année, la notabilité en collaboration avec le Sèdè qui occupe la place publique, sont convenus d’annuler la grande Mamaya qu’on a l’habitude de tenir », a déclaré Mohamed Lamine Kaba, alias Ringo, coordinateur des Sèdès auprès de la notabilité de Kankan.

Habituellement, c’est au lendemain de la fête de Tabaski que commence la Mamaya pour une durée de trois jours. Mais cette année, ces trois jours seront mis à profit pour organiser une lecture du saint coran. « Donc, cette année exceptionnellement, à cause du coronavirus, les trois jours de la Mamaya seront consacrés par le Sédè Diamanadiaya N°4, à la lecture du saint coran, qui sera suivie d’un sacrifice », ajoute monsieur Kaba.

Mohamed Lamine Kaba, alias Ringo, coordinateur des sèdès auprès de la notabilité de Kankan

Face à l’étonnement suscité par l’annulation de la Mamaya de cette année, le coordinateur des Sèdès rappelle que cette situation n’est pas une première. « Au temps de l’épidémie d’Ebola, nous avions annulé la Mamaya, beaucoup sont témoin de cela. Mais avant Ebola même, la mamaya avait été annulée à cause du décès du Sotikèmo de Kankan, Elhadj Souleymane Kaba est décédé. En 2010 également, nous avions jugé nécessaire de d’annuler la Mamaya pour des raisons de sécurité, parce qu’elle coïncidait à la publication des résultats de l’élection présidentielle », a rappelé Mohamed Lamine Kaba.

La Mamaya est la plus grande fête traditionnelle organisée depuis des décennies à Kankan. Une manifestation culturelle au cours laquelle tous les fils ressortissants de Kankan viennent de tous les horizons pour se retrouver, communier et parler du développement de leur localité. Plusieurs grandes personnalités politiques et culturelles du pays et d’ailleurs y prennent également part.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin