Les 22 jeunes, interpellés en marge de la manifestation du 21 juillet dernier contre le manque de courant à Kankan, seront libérés ce mercredi 29 juillet 2020. C’est le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan qui a donné l’information au correspondant de Guineematin.com dans la préfecture. Selon Aly Touré, c’est au nom de la paix sociale que ces jeunes seront libérés.

Détenus à la maison centrale de Kankan, les intéressés sont inculpés pour trouble à l’ordre public, attroupement illégal, et destruction de biens publics et privés. Le Mouvement Citoyen pour l’Electrification de la Haute Guinée exigeait leur libération avant de suspendre sa série de manifestations de rue engagée depuis plusieurs semaines pour protester contre la faible desserte du courant électrique dans la ville de Kankan.

Après avoir été empêchés de manifester hier par les forces de l’ordre, qui les ont dispersés à coups de gaz lacrymogène, les jeunes de Kankan avaient annoncé une nouvelle manifestation la semaine prochaine. Ils promettaient de descendre massivement dans les rues de la capitale de la Haute Guinée pour exiger la libération de leurs amis. Avec cette annonce faite par le procureur, leur pression semble finalement avoir porté fruit.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin