Lancée depuis le 20 juillet dernier à Labé, l’opération de révision exceptionnelle des listes électorales ne connaît pas d’engouement. Les citoyens de la commune urbaine ne se bousculent pas dans les Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision des Listes Électorales (CAERLE) à quelques jours de la fin des opérations. Tel est le constat fait par Guineematin.com à travers un de ses correspondants basé dans la préfecture.

L’opération de révision des listes électorales à titre exceptionnel, en prélude à la présidentielle du 18 octobre 2020, peine à avancer dans la ville de Labé. De nombreux citoyens, pourtant concernés par la révision, continuent de bouder les CAERLE. Cette situation pourrait les empêcher de figurer sur les listes électorales et de ne pas participer à ce scrutin aussi attendu que redouté.

Alpha Issiagha Diallo, chef service administratif et technique au département planification et opération électorale à la CENI

C’est ce qu’a expliqué Alpha Issiagha Diallo, chef service administratif et technique au département planification et opération électorale à la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante). « Actuellement, les commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales sont déjà en place ; mais, le constat c’est que les populations de Labé concernées par cette révision, je vois en eux un manque d’engouement. Les citoyens ne viennent pas vers les CAERLE. Pourtant, il est important de préciser que cette révision concerne ceux qui ont 18 ans, par ce qu’on ne peut pas brimer leurs droits. Alors, ils doivent se faire inscrire s’ils le désirent. Cette révision concerne également, vous vous rappelez que la CEDEAO, après leur audit, avait mis à l’écart plus de 2 millions d’électeurs qui avaient des documents manquants, ils sont concernés. Cette révision concerne également la radiation des personnes décédées ou des personnes qui sont mutées et faire la mise à jour de ceux qui ont constaté des erreurs sur leur données Alphanumériques, c’est-à-dire noms et prénoms, dates de naissances et lieux de naissances ».

Monsieur Diallo a saisi l’occasion pour inviter les citoyens à venir se faire enrôler. « Nous demandons à tous les citoyens de Labé, de ne pas rester à la maison s’ils sont concernés, de venir au niveau de leur différentes CAERLE pour s’inscrire pour ceux qui ont l’âge de 18 ans, de corriger pour ceux qui ont des anomalies pour leur permettre de voter… ».

Cette opération de révision des listes électorales à titre exceptionnel s’étendra jusqu’au 03 août 2020.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin